Le créateur de l’application Dikalo est Camerounais

In Sci & Tech

Prévue être officiellement lancée fin octobre, l’application de messagerie instantanée Dikalo est l’initiative de l’entrepreneur camerounais, Ekambi Alain. Dikalo d’ici la fin du mois d’octobre sera en version mobile et desktop.

Pas la peine de vouloir la comparer à WhatsApp, elle sera à en croire ses concepteurs, plus sûre, plus colorée avec des stickers de tout genre. L’autre possibilité sera de pouvoir communiquer sans faire recours à son e-mail, son numéro. Il suffit d’avoir un code comme par exemple Tech&A puis de l’envoyer à ses contacts avec possibilité de le changer à tout moment.


En exclusivité, nous sommes allés à la rencontre de son promoteur qui nous fait découvrir son application.

Une application de messagerie instantanée. Qu’est-ce qui vous a motivé ?

La motivation vient du besoin croissant de protection de donnée privée. De pouvoir communiquer sans forcément avoir besoin de divulguer son numéro de téléphone, son email ou son identifiant social. La plupart des messageries partent du fait que l’on connait son interlocuteur et par conséquent on est prêt à partager son numéro de téléphone. Ceci n’est pas toujours le cas. J’ai voulu créer une messagerie plus flexible. Une messagerie que l’on peut utiliser dans différents scenarios. Avec ses proches mais aussi avec des gens que l’on ne connait pas ou avec qui on se connecte juste pour une courte période de temps.


Donnez-nous deux raisons pour lesquelles nous devons tous migrer vers Dikalo?

La protection de la sphère privée ! Avec Dikalo l’utilisateur décide quand où et comment il partage ses informations privées. En tant qu’africain, il y a ce besoin d’avoir une plateforme dédiée à nos réalités, où nous pouvons nous exprimer à notre façon. Nous voulons aussi offrir des services qui sont adaptés à notre contexte social. Ce que Facebook ou Google ne fera pas forcément car n’étant pas leur priorité. La Chine a WeChat, L’inde Hike, La russie Telegram, Au Japon il y a Line. On veut positionner Dikalo pour l’Afrique.


Avez-vous déjà pensé à détrôner WhatsApp ?

Non. Pour le moment nous voulons juste devenir une référence dans le monde de la messagerie. Et ensuite grandir à partir de là.

D’ici 5 ans, à quelle étape souhaiteriez-vous parvenir ?

D’ici 5 ans nous aimerions qu’utiliser Dikalo devienne un réflexe pour tout un chacun. Et que le monde voit qu’un produit africain peut aussi avoir du succès à l’échelle mondiale.

Source: http://www.techenafrique.com


Do you have a story for publication? Please email it to [email protected]

3 commentsOn Le créateur de l’application Dikalo est Camerounais

Comments are closed.

Mobile Sliding Menu