Un fan s’attaque à la carrière de Maahlox

In CULTURE
Maahlox le vibeur

Quand je vois comment quelqu’un qui est censé représenter un modèle pour la jeunesse camerounaise se comporte comme un cochon sur les réseaux sociaux, je suis vraiment un peu dérangé.

Et le pire dans tout ça, c’est que Maahlox LeVibeur n’est pas la seule personne à condamner dans cette histoire…

QUI EST MAAHLOX LEVIBEUR ?

Normalement je ne devais même plus le présenter puisque tous les Camerounais le connaissent déjà bien. Mais depuis que j’avais écrit ici que j’étais un fan de lui en juin 2016, j’ai l’impression que je ne le reconnais plus. J’ai l’impression que le musicien Kenfack Jean-Jules (c’est son vrai nom) s’est définitivement spécialisé dans la pornographie et dans le trash. Car même si ses beats et ses mélodies se sont nettement bien améliorés depuis ces derniers mois, j’ai encore beaucoup-beaucoup de mal à me retrouver au beau milieu de ses paroles et de ses totems…

C’EST QUOI SON PROBLÈME ?

Son premier problème, c’étaient d’abord les textes de ses chansons. Puis il a levé le niveau en réalisant des vidéogrammes dans lesquels il exposait la nudité et les fesses de nos Camerounaises (c’est pour ça que ses clips sont interdits dans la plupart de nos chaînes de télé). Puis il a commencé à se chamailler avec les managers et les artistes qui sont dans le milieu du show-business camerounais… Tsuip !

Son vrai problème, c’est son langage. Comme par exemple lorsqu’il avait insulté les gens des Canal d’Or. Mais ce qui m’a vraiment choqué et énervé, c’est quand il a déshonoré la mémoire de l’évêque de Bafia qui se serait jeté dans les eaux de la Sanaga. Et ce n’était même pas la première fois ! Puisque sur sa page Facebook il n’y a que les « Mouff, ta maman », les « Sales porcs », les « Fils de vipère », les « Cafards », les « Sales putes » et les « Le cul de sa maman il se suicide qu’il a les problèmes plus que les qui ici dehors ? » (sic)

C’EST QUOI SA DÉFENSE ?

Au début je le trouvais un peu cohérent malgré son peu d’instruction. Je le trouvais même un peu cultivé à vrai dire. Je le trouvais un peu structuré dans le choix de ses thématiques et dans l’argumentaire de ses explications. Mais quand j’ai discuté avec Pierre La Paix hein, j’ai compris que tout ça ce n’était que de l’esbroufe…

Parce que même si le gars-là passe le temps dire qu’il ne fait que répéter ce qui se reproduit tous les jours au sein de la société camerounaise, il doit savoir qu’il y a une manière de savoir dire les choses. Il doit savoir qu’il y a une manière de savoir montrer les choses. Il doit savoir que ce n’est pas parce que les choses existent qu’on doit dire n’importe comment qu’elles existent.

Il doit savoir qu’il n’est pas le seul artiste qui observe ce qui se passe dans la communauté camerounaise. Qu’il n’est pas le seul Camerounais qui a grandi dans le ghetto. Qu’il n’est pas le seul qui connait dire « Mouff, ta maman ! » Et que nous sommes parfois d’accord avec certains de ses messages hein, mais que le véritable problème c’est son comportement en public et surtout la façon dont il est très trivial et très sauvage dans la plupart de ses lyrics.

C’EST QUOI SON RÔLE NORMALEMENT ?

Le vrai rôle de Maahlox, c’était normalement de devenir un modèle. Parce que quand Dieu t’a donné la chance d’avoir la visibilité et d’être suivi par des centaines de milliers de personnes, il faut plutôt regarder cela comme une responsabilité que tu devrais avoir. Il faut surveiller ton langage, tes manières, tes habitudes et tes fréquentations. Il ne faut plus utiliser les mots « nyassement » et « écrasement » à tout bout de champ.

Il ne faut plus chanter sur le « bon plantain » et le « bon pistache » alors qu’il y a beaucoup d’enfants qui te considèrent comme une référence. Il faut plutôt miser sur ton talent artistique comme tu as fait dans la chanson « Le fou », car c’est une chanson qui est vraiment très bien écrite et qui n’a rien de calamiteux ni de pervers.

Il ne faut pas penser que c’est parce que tu as fait le buzz que ce que tu es en train de nous dire est forcément bien apprécié. Il ne faut pas miser toute ta carrière sur les clashes, les scandales, les fautes d’orthographe, les provocations personnelles, etc.

Parce que ton vrai rôle c’est de devenir un leader hein, Maahlox, mais j’ai l’impression que tu es en train de profiter de la saleté de la mentalité camerounaise pour en faire de ça ton principal fonds de commerce…

MAAHLOX LEVIBEUR ET TOUS LES AUTRES, MOUFF VOS MAMANS !

Donc franchement, quand je vois un « artiste » qui est censé représenter un modèle pour la jeunesse de mon pays et qui se comporte comme un proxénète dans la plupart de ses chansons (« Tu as combien ? »), ça me fait vraiment beaucoup-beaucoup de peine. Et le pire hein, c’est que Maahlox LeVibeur n’est pas la seule personne à condamner dans toute cette histoire…

Mani Bella, mouff ta maman ! Tu viens nous parler du beat alors qu’on sait que tu veux parler du mbitt comme tu fais souvent pour déranger dans tes morceaux pala-palas qui sont généralement pornographiques ?

Moutanguigna Papillon, mouff ta maman ! C’est quel français que tu veux léguer à la postérité camerounaise ? Hein ? Tu dis que ton ami A Moto a fait quoi sur la moto avec les moutons de la moutonnerie ?

Longuè Longuè, mouff ta grand-mère ! Tu chantes bien hein, mais pourquoi tu veux toujours utiliser ta musique pour vouloir régler tous tes problèmes personnels avec les gens ?

Parce que ce qui donne du succès à certains « artistons » comme Maahlox qui sont en réalité des anti-modèles pour notre société, c’est la dépravation des mœurs au sein de la population camerounaise. C’est parce que notre grand public n’est plus du tout vraiment intelligent. C’est parce que nos enfants ne s’éduquent plus que par de la mauvaise musique.

C’est parce que les gens qui habitent ici adorent les histoires salaces qui se déroulent en-dessous de la ceinture, et donc ils aiment les musiciens qui montent sur scène et qui se déshabillent et qui insultent les gens et qui se permettent de commencer tous leurs concerts en disant carrément « Mouff, ta maman ! »

© Ecclésiaste Deudjui, ma maman n’est pas dans vos choses

Maahlox Le Vibeur, Un Artiste Polémiste

dailynewscameroon – Maahlox Le Vibeur

source:cameroonweb

Share / Comment on this article

Mobile Sliding Menu