Hausse des financements de la Banque mondiale au Cameroun en 2017

In ECONOMIE

Les engagements de la Banque mondiale dans le pays ont atteint 384 milliards de francs CFA en 2017, avec un taux de décaissement de 23%.

L’année fiscale 2017 a été marquée par une amélioration de la collaboration entre le Cameroun et la Banque mondiale. C’est ce qu’a révélé lundi, 11 septembre, Elisabeth Huybens, la responsable locale de cette institution. Selon elle, la Banque mondiale a financé des projets de développement à hauteur de 700 millions de dollars (384 830 milliards de francs CFA).

Le taux de décaissement des fonds alloués à la santé, l’élevage, les mines, aux infrastructures, etc, s’élève à 23%. Des projets tels que celui portant sur la mise en service de la Société nationale de transport d’électricité (Sonatrel), la réhabilitation en cours de la route Babadjou-Bamenda, longue de 40km, et du tronçon de l’axe Bafoussam-Bamenda, le renforcement de la compétitivité dans le secteur de l’élevage sont, entre autres, des chantiers ayant bénéficié de ces financements.

En terme de perspectives, la Banque mondiale envisage le lancement de son projet « villes inclusives et résilientes » en faveur des quartiers pauvres des villes de Yaoundé (Centre), Douala (Littoral), Garoua (Nord), Kousséri (Extrême-Nord) et Kumbo (Nord-Ouest). Coût prévisionnel: 160 millions de dollars, soit 88,122 milliards de francs CFA.

source:journalducameroun.com

Do you have a story for publication? Please email it to [email protected]

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu