Voici l’énorme mensonge du régime Biya sur l’évacuation de Belinga

In POLITIQUE
Voici l’énorme mensonge du régime Biya sur l’évacuation de Belinga

L’évacuation précipitée de Belinga Eboutou, Directeur du cabinet civil de Paul Biya serait du pipo. Il se serait rendu en France pour négocier la rencontre « historique » tant désirée entre Paul Biya et Emmanuel Macron.

Le pouvoir d’Etoundi dans la perspective de 2018, prépare activement les esprits et balise le plus lisse possible les voies. Le numéro 1 camerounais a débuté la semaine dernière un grand ménage au sein des sociétés d’Etat, renoue les liens diplomatiques et économiques avec les partenaires.

Des bonnes œuvres oui mais quelques mensonges toujours pour atteindre les mêmes objectifs. C’est le cas du pseudo-voyage de Belinga en France maquillé par une histoire d’évacuation médicale. Cette information a été révélée par Ndzana Seme sur sa page Facebook.

Des sources proches de la famille avaient confirmé qu’il s’agit effectivement d’un déplacement pour des raisons médicales en Suisse. Son avion aurait plutôt pris la destination de la France selon Ndzana Seme.

En effet, Paul Biya tenait tant à rencontrer Emmanuel Macron en vain. Il était le premier après sa brillante élection à manifester son désir de rencontrer le locataire de l’Elysée. Sa demande n’a jusqu’alors pas été accordée. L’attente devient trop longue, cela fait plus d’un mois déjà.

Ses pairs, ivoirien Alassane Ouattara et sénégalais Macky Sall ont été déjà reçus par Emmanuel Macron. Une affaire un tout petit peu « honteuse » qui tape sur les « nerfs » du numéro 1 camerounais. Lorsqu’il était dans le sillage pouvoir, « ce petit » n’avait que 5 ans.

Le pouvoir d’Etoundi veut coûte que coûte « venger » cet affront. Martin Belinga Eboutou est donc reparti en France pour négocier la rencontre de Paul Biya avec Macron. « Le régime trompe les gens qu’il s’agit d’une nième visite pour une urgence médicale. Paul Biya dilapide l’argent des camerounais pour corrompre les personnalités françaises à coups de milliards FCFA, rien que pour quelques minutes d’audience,» révèle Ndzana Seme.

Comme un petit « enfant », l’Elysée serait en train de corriger le numéro 1 du palais d’Etoundi pour l’avoir voulu le corrompre durant sa présidentielle à coups de liasses de billets. Selon les informations révélées par Robert Bourgi l’avocat français, les chefs d’Etats de l’Afrique centrale au nombre de 8 y compris Paul Biya courtisaient les candidats à l’élection présidentielle française « Ceux qui sont en tête des sondages, ceux qui sont présents au second tous sont courtisés par certains dirigeants africains. Emmanuel Macron a opposé un véto immédiat à ces offres. Marine Le Pen a été approché par certains dirigeants de l’Afrique Centrale », avait confirmé Robert Bourgi y compris Paul Biya.

L’élection française étant incomparable à celle du Cameroun, le peuple avait choisi Emmanuel Macron. Pour se faire pardonner, Paul Biya avait adressé le lundi 08 mai 2017, une lettre de félicitations à Emmanuel Macron, lui demandant à travailler avec lui à l’ouverture de nouveaux horizons à la coopération de leurs pays respectifs.»

Ndzana Seme dans ses révélations a déclaré que Belinga Eboutou, le diplomate très fin et homme de confiance de Paul Biya serait donc en France pour les négociations avec le fils de Laurent Fabius avec une enveloppe de 15 milliards fcfa. L’alibi s’il en est un sur son déplacement tient debout puisque le Dcc avait été auparavant plusieurs fois hospitalisé en catimini en Suisse pour des raisons médicales.

Voilà donc l’autre face du régime qu’il peinerait à cacher avec subtilité.
«Votre président du Cameroun corrompt tout le monde qui compte ici… Y compris un ancien president…»les propos d’un diplomate que Ndzana Seme a rapporté sur sa page facebook.

source:cameroonweb

Do you have a story for publication? Please email it to [email protected]

Mobile Sliding Menu