Tuesday, June 18, 2019

Bafang: des escrocs utilisent le nom de l’évêque pour extorquer de l’argent

Le chancelier du diocèse dénonce dans un communiqué l’action de hors-la-loi qui sévissent via Facebook, WhatsApp et le téléphone.

Non l’évêque de Bafang, Abraham Kome n’a rien à voir avec les réseaux d’immigration qui promettent des voyages au Canada. C’est ce qu’a écrit le chancelier du diocèse Jacques Emmanuel Ndong Ewane dans un communiqué publié le 26 novembre 2018.

Ainsi, le collaborateur de Monseigneur Abraham Kome « porte à la connaissance du public que depuis plusieurs mois, des personnes ou groupes utilisent frauduleusement l’identité et la fonction de Monseigneur Abraham Kome, évêque du diocèse de Bafang sur Facebook, pour la collecte des fonds en vue d’un voyage au Canada ».

Il indique que des victimes affirment avoir pu communiquer avec ces malfrats sur des numéros de téléphones bien identifiés. Les numéros 0041488079403 et 00032462834940 sont eux qui sont cités. Ndong Ewane ajoute : « hier, il nous a été rapporté que le numéro canadien +12267987018 est particulièrement actif sur WhatsApp ».

Le Chancelier du diocèse de Bafang en profite pour réitérer que « l’Evêque de Bafang n’a jamais ouvert un compte « Mgr Abraham Kome » sur Facebook et n’est donc pas l’auteur des messages émis sur ce compte frauduleux ».

Il appelle dès lors les uns et les autres à faire preuve de vigilance et « invite à prendre directement contact avec la chancellerie diocésaine au numéro 675927049 pour une communication authentique et sécurisée avec Monseigneur l’Evêque ».

Stay Connected

16,410FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
401FollowersFollow

Latest News

SONARA

Sonara: les employés continueront à être payés malgré l’incendie

Jean Paul Simo Njonou a assuré aux travailleurs qu’ils seraient intégralement payés à la fin du mois, en dépit de l’incendie qui s’est déclaré...

Guerre en Ambazonie: le viol de masse désormais érigé en butin de guerre

Avec les informations faisant état de la généralisation de la « prostitution», qui commencent à nous parvenir au nombre des effets collatéraux de la...

Les flux financiers illicites font 50 milliards de dollars par an en Afrique (expert)

Les pertes subies chaque année par l’Afrique, en termes de flux financiers illicites, représentent 50 milliards de dollars comparés aux 46 milliards de dollars...