Sunday, June 16, 2019

Boko Haram au Cameroun : trois soldats tués et une dizaine de terroristes «anéantis»

Trois soldats camerounais ont été tués dans la localité de Sagmé (Extrême-nord), au cours d’une attaque perpétrée par la secte terroriste Boko Haram dont une dizaine d’éléments ont été «anéantis», a annoncé lundi le ministère de la Défense.

Selon cette source, l’attaque a eu lieu hier dimanche et les trois éléments des forces de défense et de sécurité qui sont morts appartenaient au Bataillon d’intervention rapide (BIR). Cette unité d’élite est placée sous la coordination de la Force multinationale mixte (FMM) et son commandement en second est basé dans la ville de Mora.
En dehors de la dizaine de « terroristes anéantis », plus d’une vingtaine d’autres ont été arrêtés, de même que l’armée camerounaise aurait mis la main sur un important « arsenal de guerre », constitué d’armes et de munitions, indique le ministère de la Défense.

Selon ce dernier, du matériel roulant, notamment des motos, ont été saisis sur les terroristes, de même qu’au moins deux de leurs véhicules ont été détruits.

Depuis le début de cette année, c’est la première fois que Boko Haram a réussi à tuer trois soldats camerounais, ce qui démontre que malgré la réduction de sa capacité militaire, cette organisation terroriste a encore une réelle capacité de nuisance.

MBOG/cat/APA

Stay Connected

16,408FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
401FollowersFollow

Latest News

Indésirable au PSG ? Choupo Moting donne sa version

Dans un entretien accordé au journal So Foot, l'international camerounais Choupo Moting réponds aux rumeurs qui l'envoient dans un autre club. Auteur d'une saison...
Jean De Dieu Momo

Les quotidiens «Le Jour» et «Mutations» sont des journaux à la solde de Maurice...

Le ministre délégué auprès du ministre de la justice garde des sceaux en veut pour preuve, la «partialité» avec laquelle ils traitent l’information relative...

Crise anglophone – Un véhicule pick-up de la police explose sur une mine et...

La tragédie a eu lieu ce samedi 15 juin 2019, dans la localité de Ottou, département de la Manyu (région du Sud-Ouest), Cameroun. La crise...