Thursday, September 19, 2019

Bourse unique de la Cemac – Préparation au décollage

Une délégation conduite par Henri Claude Oyima, le PCA de l’organisme a rencontré le ministre des Finances hier à Yaoundé.

Henri Claude Oyima, président directeur général du groupe Bgfi Bank et président du conseil d’administration de la bourse de valeurs mobilières de la Cemac a rencontré le ministre des Finances, Louis Paul Motaze hier à Yaoundé. L’échange qui a duré près de deux heures a porté sur deux principaux sujets. Dans ses habits de président du conseil d’administration de la Bourse unique de la Cemac, Henri Claude Oyima a fait le point de la seconde phase du processus d’unification.

La rencontre avec l’autorité monétaire du Cameroun visait donc à recueillir les orientations afin d’aboutir à la dynamisation du marché financier sous-régional. L’architecture de la nouvelle bourse se constituant progressivement. Il y a quelques jours, des appels à candidatures ont été lancés pour des postes importants au niveau de la direction générale. « Il est question que toutes les équipes soient désormais en place pour que cette bourse puisse fonctionner de manière efficace et efficiente», a indiqué Henri Claude Oyima.

Sous sa casquette de Pdg de Bgfi Bank, l’hôte du Minfi est venu présenter le nouveau directeur général de cet établissement bancaire au Cameroun. Abakal Mahamat puisqu’il s’agit de lui, précédemment directeur général adjoint de la filiale camerounaise de la banque a pris fonction depuis le 1er septembre dernier. « Nous avons reçu de précieux conseils du ministre des Finances pour la réussite des missions de cette équipe », a indiqué Henri Claude Oyima.

Dans le même temps, la coopération entre Bgfi Bank et le Cameroun a été passée en revue. La banque, apprend-on, est conseiller financier de l’Etat dans le cadre de la restructuration de la Société nationale de raffinerie. Elle a participé au financement du plan d’urgence triennal avec une enveloppe de 100 milliards de F. Elle a également participé au financement du complexe sportif de Japoma à hauteur de 24 milliards de F. Le projet de développement de la production gazière sur le champ de Logbaba à Douala a aussi bénéficié de l’appui financier de cette banque. Bientôt, elle apportera son appui pour le stade d’Olembe à Yaoundé. « Piccini est celui qui construit le stade et a besoin de financements. Il a été décidé qu’ils pourraient obtenir le financement de la Banque Bgfi. Nous avons eu des discussions avec la Banque qui ont été concluantes. Cela signifie que Piccini recevra plus de fonds pour continuer son travail », a révélé Louis Paul Motaze.

Stay Connected

16,652FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
440FollowersFollow

Latest News

Medoulou Mengolo Cleopasse

Cameroun: Nomination à l’intendance de présidence de la république

Par décret présidentiel Medoulou Mengolo Cleopasse, 27 ans a été nommé lundi 16 septembre dernier intendant adjoint chargé des affaires intérieures à l'Intendance du...
Aminatou Ahidjo

Dialogue national : Aminatou Ahidjo brise le silence

Dans une tribune libre, Aminatou Ahidjo exhorte les Camerounais à participer au grand dialogue national. Afin d’écrire de nouvelles pages de l’histoire de du...
Sanaga

Cameroun: Edéa – Un camion se retrouve au fond de la Sanaga

L'accident, qui s'est produit mercredi, 18 septembre 2019 matin à Edéa, a causé la mort de deux personnes et un blessé. L'action était digne de...