Wednesday, August 21, 2019

Cameroun – Bourses: Le député Albert Kouinche offre 22 millions de FCFA à 220 doctorants

C’était au cours de la 8e édition du Programme d’assistance aux doctorants, tenue le 18 mai dernier à Bandjoun dans la région de l’Ouest Cameroun.
Selon le comité scientifique dirigé par le Pr Gabriel Mba, 667 dossiers de demande de bourses issus des huit Universités d’Etat et de l’Université des Montagnes ont été soumis au comité de sélection. Après traitement, «220 doctorants ont été retenus sur la base de l’avancement des travaux pour ceux qui ont bénéficié de cet appui», relève le quotidien Le Jour dans son édition du 21 mai 2019.

La sélection des candidats est basée sur plusieurs critères, «le sujet de la thèse et la contribution du sujet choisi dans le développement endogène du Cameroun ou de la région».

Pour le comité scientifique du programme d’assistance aux doctorants, «ces informations permettent de traiter les dossiers en prenant en compte le critère d’âge. Motivé par le respect de la règlementation universitaire sur la recherche doctorale, qui autorise le doctorant à s’investir dans la recherche en six semestres, le PAD assiste un étudiant trois fois», note le journal.

Au cours de cette 8e édition du PAD, programme initié par l’honorable et homme d’affaires, Albert Kouinche, «chaque boursier a reçu une enveloppe de 100. 000 FCFA pour une enveloppe globale de 22 millions de FCFA destinée à 220 candidats».

Parmi les heureux bénéficiaires, Helene Diane Nono, doctorante niveau 3 à l’Université de Douala en filière science politiques. «L’une des habitues du PAD veut investir cette dernière enveloppe d’une valeur de 100.000F pour la 3e fois consécutive pour achever ses travaux».

SourceCIN

Stay Connected

16,581FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
430FollowersFollow

Latest News

climat-sociopolitique-maurice-kamto-se-prononce-sur-la-lourde-peine-infligee-par-le-tribunal-militaire-a-ayuk-tabe-et-cie

Climat sociopolitique : Maurice Kamto se prononce sur la lourde peine infligée par le...

Ayuk Tabe, leader des séparatistes, et neuf de ses partisans ont été condamnés, hier mardi 20 août, à la prison à vie par un tribunal militaire de Yaoundé. Accusés entre autres de « révolution » « terrorisme », « sécession », Julius Sisiku Ayuk Tabe, Nfor Ngala Nfor, Tassang Wilfried Fombang, Henry Kimeng, Cornelius Njikimbi…
Ambazonia leaders

Historique de l’arrestation, puis de la condamnation de Sisiku Ayuk Tabe et Cie.

20 mois. C’est le temps qui s’est écoulé entre l’arrestation des leaders séparatistes au Nigeria et leurs condamnations à la prison à perpétuité à...
Douanes

Scandale à Yaoundé 7e: le maire accusé de coucher avec la femme d’un douanier

Une affaire rocambolesque de mœurs légères défraie actuellement la chronique mondaine au sein de la commune éponyme. L’édile et non moins « pan sexualiste »...