Tuesday, June 18, 2019

Cameroun – CAN 2019: Voici la liste des 34 joueurs présélectionnés par Clarence Seedorf

Le sélectionneur des Lions Indomptables vient de publier une liste de 34 joueurs présélectionnés pour préparer la prochaine Coupe d’Afrique des Nations.
En prélude à la 33ème CAN, prévue en Egypte du 21 juin au 19 juillet 2019, Clarence Seedorf a publié ce 10 mai, une liste de 34 présélectionnés. On note le retour de Vincent Aboubakar. Gravement blessé fin septembre 2018, l’attaquant du FC Porto a passé six mois éloigné des stades. L’ancien joueur de Coton sport de Garoua a retrouvé la pelouse le 4 mai dernier à l’occasion de la 32è journée du championnat portugais.

Le sélectionneur des Lions Indomptables a également fait appel à quatre gardiens de but. On retrouve les trois habitués (André Onana, Fabrice Ondoa, Carlos Kameni) et Simon Omossola, de Coton sport. Deux joueurs locaux figurent sur la liste, puisqu’en dehors de Omossola, Pierre Ramses Akono de Eding sport de la Lekié a été appelé. Une petite curiosité, étant donné que ce dernier n’a pas évolué avec le club camerounais depuis plusieurs mois.
Pour le reste, tous les cadres sont présents: Maxim Choupo Moting, Michael Ngadeu, Ambroise Oyongo et Karl Toko qui revient de suspension. Le Cameroun va évoluer dans le Groupe F de la CAN avec le Ghana, le Bénin et la Guinée Bissau.
Voici l’intégralité de la liste:

SourceCIN

Stay Connected

16,410FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
401FollowersFollow

Latest News

SONARA

Sonara: les employés continueront à être payés malgré l’incendie

Jean Paul Simo Njonou a assuré aux travailleurs qu’ils seraient intégralement payés à la fin du mois, en dépit de l’incendie qui s’est déclaré...

Guerre en Ambazonie: le viol de masse désormais érigé en butin de guerre

Avec les informations faisant état de la généralisation de la « prostitution», qui commencent à nous parvenir au nombre des effets collatéraux de la...

Les flux financiers illicites font 50 milliards de dollars par an en Afrique (expert)

Les pertes subies chaque année par l’Afrique, en termes de flux financiers illicites, représentent 50 milliards de dollars comparés aux 46 milliards de dollars...