Monday, August 26, 2019

Cameroun: chaque jour, 6000 jeunes de 15 à 24 ans contractent le Vih

Afin de barrer la voie à cette pandémie dont une étude projette une augmentation du taux de prévalence chez les jeunes à l’horizon 2020, un atelier a été organisé à Yaoundé du 5 au 6 juillet.

Selon les résultats de l’enquête CAMPHIA (Cameroon Population-based Hiv Impact Assessment), la prévalence a baissé de près de 20% au sein de la population générale (15-49 ans), passant de 4,3% en 2011 à 3,4% en 2018, soit 4,8% chez les femmes contre 2% chez les hommes. Ce taux élevé chez la gente féminine est dû en partie à sa vulnérabilité car « elle se trouve davantage au regard de la précarité beaucoup plus exposés à devoir répondre à des sollicitations sexuelles des hommes qui par moment peuvent être plus conscients que des femmes », explique Christian Bios, sociologue.

Parallèlement, une étude intitulée « rapport 2015, estimations et projections sur le Vih et le Sida au Cameroun : période 2010-2020), projette une augmentation du taux de prévalence chez les personnes âgées de 10 à 24 ans, passant de 72031 personnes en 2010 à 78818 en 2020. Bien plus, « chaque jour, 6000 jeunes de 15 à 24 ans contractent le Vih », apprend-on au cours de l’atelier de plaidoyer sur le positionnement de l’agenda de la jeunesse dans les politiques publiques nationales et les plans communaux de développement.

Un atelier organisé par l’Organisation non-gouvernementale Presse jeune et développement les 5 et 6 juillet à Yaoundé pour participer à la prévention de cette maladie qui constitue l’un des risques sanitaires auxquels sont exposés les jeunes. Des stratégies ont à cet effet été développées au cours de cet atelier pour attirer l’attention des jeunes sur cette pandémie sans les agresser. Parmi ces stratégies, l’adoption des comportements positifs. Pour ce faire, « nous sommes convaincus que les medias sont des meilleurs vecteurs de communication pour le changement de comportement », précise Simon Pierre Essomba, représentant du Centre national de recherche scientifique (Cnrs) à cet atelier.

Investir dans le digital a également été envisagé pour atteindre le maximum des adolescents, afin de les sensibiliser davantage, la cause de la forte prévalence du Sida chez les jeunes, apprend-on, étant qu’ils ont une conception très erronée des modalités de transmission du Vih. Une ignorance due au fait que la sexualité au Cameroun reste encore entourée de mystères.

Source237online

Stay Connected

16,589FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
434FollowersFollow

Latest News

Mgr George Nkuo

L’église soupçonnée de complicité avec les séparatistes après la libération de l’évêque enlevé

Une vidéo virale montre Mgr George Nkuo, évêque du diocèse de Kumbo en train de prier pour des séparatistes anglophones qui l’ont kidnappé. Sur plusieurs autres images diffusées sur...

University of Yaoundé II-Soa: the Rector removes more than 200 doctoral students

The decision was made on August 21 by Adolphe Minkoa She, the rector of this university.  The newspaper Mutations in newsstands this August 23, 2019 reports that, more than 200 doctoral students of the university of Yaoundé II have been desks from the central file of the university."Through a decision taken on August 21, Adolphe…
Christian Bassogog

People: l’international Christian Bassogog s’est fiancé [Vidéo]

C’est la nouvelle qui fait le buzz sur la toile. Le milliardaire chinois a demandé la main de sa conjointe. Si plusieurs personnes ne...