Sunday, June 16, 2019

Cameroun: Jean de Dieu Momo – (A propos de la BAS): ils combattent le plus grand démocrate de ces deux derniers siècles et du suivant

Le ministre délégué à la justice dénonce « un activisme politique patriotique mensonger, aveugle, ignorant et de mauvais aloi ».

Jean De Dieu Momo répond à la Brigade anti sardinards qui veut l’empêcher de venir en France témoigner sa compassion à ce pays qui vient de voir son principal monument, la cathédrale Notre-Dame de Paris, brûler. Le très connecté ministre délégué à la justice a réagi ce 20 avril sur l’un de ses comptes Facebook. Il se demande si ces opposants n’ont pas le soutien des autorités françaises dans les actes qu’ils posent depuis quelque temps en Hexagone. « Ces gens qui se proclament de la Brigade Antisartinarde (BAS) et qui disent être des révolutionnaires saccagent nos Ambassades en Europe, terrorisent les Artistes dans leurs activités, le tout dans une totale IMPUNITE qui autorise nos interrogations sur la Démocratie. Tous ceux qui ne partagent pas leur point de vue sont conspués avec violence. Ces nouveaux hors-la-loi font la loi en France où ils ont trouve une terre fertile a leur mission du “chassement” avec l’approbation tacite pourrait-on croire des autorités locales ».

L’ancien opposant rallié à son adversaire de toujours à la veille de la dernière élection présidentielle veut savoir si la Convention de Vienne « ne va pas être révisée pour assurer une plus grande protection à nos Ambassades? ». Il rappelle les attaques subies par les représentations diplomatiques des Etats-Unis d’Amérique. Des attentats terroristes des groupes extrémistes qu’il assimile aux activistes qui affrontent les autorités et représentations camerounaises à l’étranger. Pour lui ils « se dissimulent derrière un activisme politique patriotique mensonger, aveugle, ignorant et de mauvais aloi ».

Jean De Dieu Momo appelle ceux qui combattent le régime qu’il sert depuis près d’un an à faire comme lui. C’est-à-dire arrêter leur combat contre celui qui l’incarne, Paul Biya. Selon lui le parfait modèle démocratique de ce siècle, du précédent et du prochain… « Ceux qui n’ont pas compris ce que j’ai compris en changeant de logiciel de pensée et de regard sur mon pays après trente années d’opposition radicale et ignorante croient combattre une dictature alors qu’ils combattent le plus grand démocrate de ces deux derniers siècles et du suivant. Seulement ils ne le savent pas. Ils portent des œillères. Ils font le jeu des prédateurs du Cameroun exactement comme les renégats libyens qui ont été montes pour faire assassiner Mouammar Kadhafi. Et pourtant la terre tourne, messieurs, contrairement à ce que croient ceux qui ont persécuté Copernick ».

En début de semaine Jean De Dieu Momo invitait les Camerounais vivant en France à se rassembler le samedi 20 avril devant la cathédrale Notre-Dame de Paris pour exprimer leur compassion « pour l’incendie de cette œuvre architecturale, fruit de plusieurs siècles de construction par des générations successives. Nous de la Diaspora Camerounaise responsables sommes solidaires des français dans la Douleur partagée et nous nous mettons avec les autorités françaises pour faire renaître Notre Dame de Paris de ses cendres», écrivait le ministre camerounais. Un acte qu’il présentait comme une «réplique diplomatique aux agitateurs qui font des marches à Paris ».

SourceCIN

Stay Connected

16,409FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
401FollowersFollow

Latest News

Indésirable au PSG ? Choupo Moting donne sa version

Dans un entretien accordé au journal So Foot, l'international camerounais Choupo Moting réponds aux rumeurs qui l'envoient dans un autre club. Auteur d'une saison...
Jean De Dieu Momo

Les quotidiens «Le Jour» et «Mutations» sont des journaux à la solde de Maurice...

Le ministre délégué auprès du ministre de la justice garde des sceaux en veut pour preuve, la «partialité» avec laquelle ils traitent l’information relative...

Crise anglophone – Un véhicule pick-up de la police explose sur une mine et...

La tragédie a eu lieu ce samedi 15 juin 2019, dans la localité de Ottou, département de la Manyu (région du Sud-Ouest), Cameroun. La crise...