Tuesday, July 23, 2019

Cameroun : le bras de fer se poursuit entre le sous-préfet de Kumba III et les chefs traditionnels

Epolewane Verklin ordonne à tous ceux absents de leur chefferie depuis quelque temps, à les rejoindre immédiatement et à participer à la célébration du 20 mai au Cameroun.

Le bras de fer se poursuit entre autorités administratives et autorités traditionnelles. Dans un communiqué, le sous-préfet de l’arrondissement de Kumba III (région du Sud-ouest) ordonne aux chefs traditionnels de son unité de commandement de rejoindre leur chefferie. Faute de quoi elle va demander à sa hiérarchie de prendre des mesures contre lesdits chefs.

Epolewane Verklin rappelle que déserter sa chefferie est considéré comme un « manque de patriotisme », qu’en leur qualité d’« auxiliaires de l’administration », ces chefs traditionnels doivent regagner leur chefferie afin de « participer activement à la célébration de la fête nationale le 20 mai 2019 ».

Cette mise en garde intervient dans un contexte tendu entre les autorités traditionnelles de la région du Sud-ouest – secouée par la crise anglophone – et les autorités administratives.

Situation acrimonieuse née de la décision du gouverneur de la région du Sud-ouest de faire défiler les chefs traditionnels et leurs sujets le 20 mai.

Devant la fin de non-recevoir des concernés, la pression n’a cessé de s’accroitre. Le sous-préfet de l’arrondissement de Buea, ayant également demandé aux chefs de son unité administrative de se conformer aux instructions du gouverneur.

Stay Connected

16,544FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
408FollowersFollow

Latest News

Google élimine des applis d’espionnage du Play Store

Téléchargeables facilement, des applications Android permettaient de traquer l'activité d'une victime via son smartphone. (CCM) — Vous pensiez que pour suivre l'activité en ligne...

7 choses à ne pas faire, si vous êtes à la recherche de votre...

Les gens se plaignent toujours d’être seul et ils sont régulièrement à la recherche de l’âme soeur. Nul ne peut donner la formule parfaite,...
Kondengui

Emeute à Kondengui: Inoni Ephraim et Olanguena Awono grièvement blessés

L'ex premier ministre Inoni Ephraim et l’ancien ministre de la santé, Urbain Olanguena Awono victimes de l’émeute de Kondengui. Selon nos confrères du QuatrièmePouvoir,...