Tuesday, June 18, 2019

Cameroun: L’envoyé spécial du Vietnam en visite au Premier ministre Dion Ngute au sujet de Nexttel

Yaoundé, le 6 mai 2019 – L’envoyé spécial du Premier ministre vietnamien, M. Nguyen Quoc Cuong, vice-ministre des Affaires étrangères, s’est officiellement rendu au Cameroun et a rencontré le Premier ministre Dion Ngute dans le but de renforcer les relations de coopération bilatérales et prioritairement rechercher des solutions appropriées au grave conflit qui oppose Viettel Cameroun SA (opérateur du réseau de téléphonie mobile Nexttel).

À cette occasion, l’Envoyé spécial et Vice-Ministre des affaires étrangères du Premier Ministre, Nguyen Quoc Cuong, a rencontré le Premier Ministre camerounais, Dion Ngute, afin de remettre une lettre du Premier Ministre vietnamien, Nguyen Xuan Phuc, qui a échangé et collaboré avec de nombreux ministres et autorités du Cameroun. Il s’agit là d’une action diplomatique urgente de la part du gouvernement vietnamien puisque M. Baba Danpullo et Bestcam, le partenaire camerounais de l’entreprise commune Viettel Cameroun, ont pris de nombreuses mesures illégales pour empêcher les Vietnamiens (l’actionnaire majoritaire partie contribuant à 70% du capital-actions) de travailler pour les bureaux de la coentreprise de Viettel au Cameroun à partir de Novembre 2018.
La question de Nexttel est le point le plus important du programme de l’Envoyé spécial du Premier Ministre du Vietnam. En fait, la co-entreprise Viettel Cameroun du groupe Viettel au Cameroun n’est qu’un des quatre projets d’investissement direct des entreprises vietnamiennes représentant plus d’un milliard de dollars, au Cameroun. La question de Nexttel préoccupe le gouvernement vietnamien, car la résolution des difficultés de neXttel aidera à ne pas ralentir les autres entreprises vietnamiennes qui souhaitent élargir leur coopération au Cameroun dans d’autres domaines tels que l’hydroélectricité et les hôtels, le ciment, l’agriculture, la transformation alimentaire, etc.

M. Nguyen Quoc Cuong a déclaré que le Premier ministre vietnamien, Nguyen Xuan Phuc, accordait une attention particulière à la résolution pacifique du conflit dans le cadre de la coentreprise Viettel Cameroun SA du fait de son attachement à la coopération entre les deux pays et à la préservation de relations amicales, tradition partagée par le peuple vietnamien et le peuple camerounais. Il a également affirmé : “Le gouvernement vietnamien est responsable de la protection des entreprises vietnamiennes à l’étranger, y compris de l’investissement de Viettel au Cameroun, d’un montant évalué à 210 milliards de FCFA, et a appelé le gouvernement camerounais à exprimer les points et actions de protection des investissements étrangers de Viettel Global, conformément à la législation et aux accords bilatéraux signés par le Cameroun et aux engagements internationaux de chaque partie ».
De nombreux analystes internationaux et locaux estiment que le retrait de Viettel Global du Cameroun aura de très lourdes conséquences sur l’environnement d’investissement au Cameroun, Viettel Global ayant réussi sur 13 marchés d’investissement dans le monde, d’Asie, d’Amérique latine et d’Afrique. En particulier si la cause du retrait du marché vient de l’incapacité du gouvernement camerounais à protéger les investisseurs étrangers contre les violations flagrantes de la loi par les partenaires locaux, Bestcam excluant les partenaires étrangers représentant jusqu’à 70% du capital-investissement, profitant de l’investissement, de la technologie, du savoir-faire et du financement des investisseurs étrangers.

Outre les investissements étrangers directs susmentionnés, le Vietnam a un déficit d’importation en provenance du Cameroun, avec un chiffre d’affaires commercial total atteignant 227,5 millions de dollars US (2017). La coentreprise de télécommunications de Viettel a créé à elle seule plus de 100 000 emplois directs et indirects pour les Camerounais. Les programmes d’aide sociale de Viettel contribuent grandement à la croissance de la population et de la nation camerounaises, dont 15 000 habitants ont bénéficié d’une visite médicale gratuite. Ce sont de nombreux avantages énormes qui ne peuvent être ruinés par la tentative avide d’un seul magnat, qui affectent manifestement les avantages communs du peuple camerounais.
La co-entreprise Viettel Cameroun a créé 100 000 emplois directs et indirects pour les Camerounais. Les programmes de protection sociale mis en œuvre par Viettel Cameroun contribuent de manière significative au développement du pays et de la population camerounaise, dont 15 000 Camerounais recevant un traitement médical gratuit. En outre, le succès de Viettel Cameroun aiderait également le gouvernement camerounais à accéder aux nouvelles technologies pour développer d’autres services basés sur Internet et l’économie numérique en s’appuyant sur Viettel Cameroun en tant que groupe de télécommunications de Viettel, l’une des 30 plus grandes entreprises de télécommunications au monde avec 90 millions d’abonnés et une présence dans 13 pays. Ce sont les grands avantages que le gouvernement camerounais doit prendre en compte entre la protection d’un financier local et l’intérêt commun de la communauté et de la population camerounaise.

Commentant la perspective d’une réunion bilatérale de haut niveau, M. Do Manh Hung, Directeur général de Viettel Global, a déclaré : << Nous espérons que le gouvernement camerounais comprendra pleinement la bonne volonté du Vietnam et considère les avantages essentiels du peuple camerounais comme une solution aux différends de Nexttel. La voie diplomatique et de la politique de protection des investissements étrangers en conformité avec le droit camerounais et la pratique internationale, ainsi que l'accord entre les deux entreprises communes est le moyen le plus raisonnable de régler le conflit avant que l'affaire ne soit traduite devant le tribunal international. Cela aura certainement de mauvaises conséquences pour l'environnement d'investissement au Cameroun. >>
La visite de l’envoyé spécial auprès du Premier ministre vietnamien se poursuivra jusqu’au 7 mai 2019. En plus de travailler avec le ministère des Affaires étrangères, M. Nguyen Quoc Cuong devrait tenir des réunions sur la coopération commerciale, l’investissement, l’agriculture et le développement des télécommunications avec SEM le Ministre des Postes et Télécommunications Minette Libom Li Likeng, le Ministre de la Justice SEM Esso Laurent, SEM le Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle Tchiroma Bakary, Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural SEM Mbairope Gabriel village, SEM le Président du Sénat Marcel Niat Njifenji, SEM le Président du parlement SEM Cavayé Yéguié Djibrin./.

Lire l’article original sur Camer.be.

Stay Connected

16,410FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
401FollowersFollow

Latest News

SONARA

Sonara: les employés continueront à être payés malgré l’incendie

Jean Paul Simo Njonou a assuré aux travailleurs qu’ils seraient intégralement payés à la fin du mois, en dépit de l’incendie qui s’est déclaré...

Guerre en Ambazonie: le viol de masse désormais érigé en butin de guerre

Avec les informations faisant état de la généralisation de la « prostitution», qui commencent à nous parvenir au nombre des effets collatéraux de la...

Les flux financiers illicites font 50 milliards de dollars par an en Afrique (expert)

Les pertes subies chaque année par l’Afrique, en termes de flux financiers illicites, représentent 50 milliards de dollars comparés aux 46 milliards de dollars...