Sunday, August 25, 2019

Cameroun: Protection des femmes contre le SIDA – Le soutien des sénateurs attendu

C’est l’ambition visée par le ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, Marie-Thérèse Abena Ondoa, lors d’un atelier organisé vendredi dernier au Sénat.

66% des personnes infectées par le virus du VIH/Sida sont des femmes. Au Cameroun, les statistiques chiffraient à environ 520 000 le nombre moyen de personnes touchées par cette pandémie au mois de juin 2017. La population des 15-24 ans reste la plus touchée par les nouvelles infections. Et là encore, les jeunes filles demeurent les plus touchées car, le taux de prévalence est neuf fois plus élevé chez la femme que chez les hommes. Ces données ont été froidement révélées aux sénateurs vendredi dernier.

Beaucoup découvraient. D’autres opéraient une mise à jour. C’était en tout cas l’objectif de l’atelier organisé à cet effet vendredi dernier au Palais des Congrès de Yaoundé. En tête de file de cette initiative, Marie-Thérèse Abena Ondoa, ministre de la Promotion de la femme et de la famille (Minproff). Elle est venue faire ce plaidoyer auprès des sénateurs afin qu’ils soient davantage impliqués dans le combat contre cette pandémie, et davantage à l’égard des filles et femmes. « Il faut déjà prendre connaissance et accepter l’existence du Vih/Sida. Il faut surtout que la femme en prenne conscience. Elle est très exposée et vulnérable. Les sénateurs pourraient intégrer cela dans leurs activités quand ils font des descentes sur le terrain, qu’ils se rapprochent du CNLS pour connaître son fonctionnement et voir comment s’intégrer dans les activités qui y sont menées », a-t-elle expliqué. La rencontre de vendredi dernier était présidée par la sénatrice Géneviève Tjouès, re présentante du président du Sénat, en présence de plusieurs autres sénateurs.

Le Minproff avait, dans sa délégation, le représentant-résident d’OnuFemmes, Dr Adama Moussa, ainsi que le secrétaire permanent du Comité national de lutte contre le Sida, Dr Elat Nfetam Jean Bosco. Ce dernier a dressé un bilan statistique des conséquences de cette pandémie, autant qu’un bilan de la sensibilisation. Au cours des échanges, les sénateurs ont posé des questions sur l’évolution de la maladie au Cameroun, la prise en charge des personnes infectées et surtout le point sur la sensi bilisation qui semble au point mort pour certains. C’est d’ailleurs à ce niveau qu’est attendue la contribution des sénateurs. Le Minproff n’a pas hésité à leur rappeler qu’en qualité de représentant des collectivités territoriales décentralisées, ils sont tous des leaders d’opinion.

Lire l’article original sur Cameroon Tribune.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Stay Connected

16,589FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
434FollowersFollow

Latest News

Mgr George Nkuo

L’église soupçonnée de complicité avec les séparatistes après la libération de l’évêque enlevé

Une vidéo virale montre Mgr George Nkuo, évêque du diocèse de Kumbo en train de prier pour des séparatistes anglophones qui l’ont kidnappé. Sur plusieurs autres images diffusées sur...

University of Yaoundé II-Soa: the Rector removes more than 200 doctoral students

The decision was made on August 21 by Adolphe Minkoa She, the rector of this university.  The newspaper Mutations in newsstands this August 23, 2019 reports that, more than 200 doctoral students of the university of Yaoundé II have been desks from the central file of the university."Through a decision taken on August 21, Adolphe…
Christian Bassogog

People: l’international Christian Bassogog s’est fiancé [Vidéo]

C’est la nouvelle qui fait le buzz sur la toile. Le milliardaire chinois a demandé la main de sa conjointe. Si plusieurs personnes ne...