Monday, July 22, 2019

Cameroun: Rareté des pièces – Quand vendre de l’argent devient monnaie courante

En raison de la carence de jetons, beaucoup se sont lancés dans cette activité qui prend de l’ampleur

A Douala, la transaction tend à se banaliser. C’est le passage obligé pour se faire de la monnaie en cette période de rareté des pièces. Depuis quelques mois, Pierre G., ancien vendeur de cigarettes, a fait du commerce de l’argent son activité principale. « L’idée m’est venue en voyant comment les gens souffraient pour se faire la monnaie dans les stations service. Il m’est arrivé moimême d’y aller changer de gros billets », raconte-t-il. Pour faire fleurir son affaire, il s’est installé quelque part à Bonanjo, en face d’un lieu où se trouvent plusieurs restaurants courus.

« Pour un billet de 10 000 F, je prélève 100 F. Pour 5000 F, je prélève 50 F », explique notre source. Une activité qui n’arrange pas les clients, obligés de laisser quelques plumes. « Je suis allé manger dans un restaurant avec un billet de dix mille. En me remettant ma différence, la serveuse a pris 100 F sur la somme qu’elle devait me rembourser. Elle a expliqué qu’elle avait dû dépenser 100 F pour avoir la monnaie. C’est énervant mais parfois on n’a pas le choix », explique Manuel, fonctionnaire.

Stay Connected

16,544FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
408FollowersFollow

Latest News

Cameroun: Crises au Cameroun – Les monarques sortent du bois

Par Alain Ndanga Sous le très haut patronage du Président de la République du Cameroun, les chefs traditionnels des 10 régions du pays ont lancé...

Paul Biya n’a pas été chassé de Suisse – Pietro Lazzeri

Le diplomate suisse souligne que son pays ne peut éconduire un Chef de l’État. Pietro Lazzeri, l’ambassadeur de Suisse au Cameroun, a affirmé que le...