Wednesday, June 26, 2019

Découvrez ces 6 des fils de présidents africains qui ont fait la prison ou qui sont condamnés!

La condamnation à des peines de prison pour des Chefs d’Etats Africains n’est plus un mystère. C’est aussi devenu une réalité chez les fils de président. Les raisons demeurent les mêmes. Soit pour des détournements de fonds publics, soit ils sombrent avec leur père quand ces derniers sont déchus du pouvoir. Voici donc un classement de 6 des fils de Chefs d’État africains qui ont déjà fait la prison ou qui sont condamnés par des instances juridiques.

  • Karim Wade, fils d’Abdoulaye Wade, ancien président du Sénégal

Résultat de recherche d'images pour "ces fils de présidents africains qui ont fait la prison"

Après la fin des deux mandats de son père, Karim Wade a été accusé d’enrichissement illicite. La cour de répression de l’enrichissement illicite du Sénégal a condamné en mars 2015, le fils de l’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, à une peine de 6 ans d’emprisonnement et une amende de 210 millions d’euros. Mais, il a été gracié et remis en liberté vendredi 24 juin 2016.

 

  • Andrew Banda, fils de Rupiah Banda, ex-président de la Zambie

Résultat de recherche d'images pour "Andrew Banda, fils de Rupiah Banda, ex-président de la Zambie"

Andrew Banda a été arrêté en mai 2012 alors qu’il était le premier secrétaire de la représentation zambienne en Italie. Il était poursuivi pour une affaire impliquant une entreprise italienne. Il a finalement été condamné à 2 ans d’emprisonnement ferme pour corruption.

  • Gamal et Alaa, fils de Hosni Moubarak, ex-président de l’Egypte

Les deux fils du l’ex-président Hosni Moubarak ainsi que leur père avaient été arrêtés en 2011 pour corruption et détournement de fond publics. En mai 2015, ils avaient été condamnés à 3 ans de prison, mais ont retrouvé la liberté en vertu d’une décision de justice car ils avaient atteint la période maximale légale de détention provisoire. Mais, il s’acquitteront d’une amende de 125 millions de livres égyptiennes (environ 16 millions de dollars) et une restitution de 21 millions de livres (2,45 millions d’euros) au trésor égyptien.

  • Teodorin Obiang, fils de Teodoro Obiang Nguema, président de la Guinée Equatoriale

Image associée

Teodorin Obiang, ex-ministre de l’agriculture et des forêts et promu vice-président par son père était poursuivi depuis le 19 juin, pour blanchiment et abus de biens sociaux, détournements de fonds publics, abus de confiance et de corruption. Il a été condamné le 5 juillet dernier à 3 ans de prison et la confiscation de ses possessions dans l’hexagone estimés à 150 millions d’euros.

  • Seif al-islam Kadhafi, fils de Mouammar Kadhafi, ex-président de la Lybie.

Résultat de recherche d'images pour "seif al islam"

Depuis le soulèvement contre son père en 2011 qui a conduit à la mort de ce dernier, Seif el-islam Kadhafi avait été arrêté par un groupe armé dans la ville de Zinten au sud-ouest de la Lybie. Bénéficiant d’une loi d’amnistie, Seif el-islam a été relâché le 10 juin dernier.

  • Michel Gbagbo, fils du président Laurent Gbagbo, ex-président de la Côte d’Ivoire

Image associée

A la fin de la crise post-électorale qui s’est soldée par l’arrestation du président Laurent Gbagbo, Michel Gbagbo avait également été arrêté. Il a été libéré deux ans plus tard à la faveur de la grâce politique de président actuel, Alassane Ouattara.

source:afrikmag

Stay Connected

16,431FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
404FollowersFollow

Latest News

Biya humiliated by the BAS in Switzerland: The regime’s supporters are preparing the response

After sacking embassies the day after the proclamation of the results of the presidential election of October 7, 2018, the anti-sardinards Brigade, Tuesday, June...

Une ancienne reine de beauté, accuse Yahya Jammeh de l’avoir violée puis ‘sodomisée’

Une ancienne reine de beauté, Fatou « Toufah » Jallow, accuse Yahya Jammeh de l’avoir sodomisée alors qu’il était en fonction. Son témoignage fait partie...
Anglophone region

Cameroun: Human rights watch dénonce des tortures contre des civils

Par Yvette Reine Nzaba Dans un communiqué publié lundi, l'ONG internationale de défense des droits de l'homme accuse les groupes séparatistes de perpétrer des exactions...