Monday, July 15, 2019

Diaspora: une association camerounaise dénonce les méthodes de la BAS

Cette association «apolitique» dénonce des actes de vandalisme qui portent atteinte à l’image du Cameroun.

La Brigade anti sardinards (BAS) n’a qu’à bien se tenir. Car l’association « apolitique » baptisée « Patriots alliance » l’a désormais à l’œil. Dans une lettre qu’il adresse au opposants du pouvoir de Yaoundé ce 21 avril 2019, son président du bureau exécutif marque son désaccord d’avec les méthodes de la BAS. « Nous observons avec attention vos activités dans la diaspora. Si nous sommes d’accord avec vous que notre gouvernance est perfectible, nous ne sommes cependant pas d’accord de vos actes de vandalisme perpétrés à l’encontre des innocents et qui porte également atteinte à l’image de notre pays, les crises sont des diversions à nos vrais problèmes, ne soyez donc pas complices de la diversion ».

La « Patriots alliance » dénonce cette situation de violence et promet « dorénavant » de « porter plainte » pour leurs « méfaits à l’étranger et au pays », de saisir leurs familles afin que celles-ci mesurent l’ampleur et les conséquences des « agissements » des membres de la BAS. Et aussi saisir leurs biens au pays de façon conservatoire si jamais leurs activités ont causé un dommage ou un préjudice à un compatriote.

Entre autres objectifs que se fixe la « Patriots alliance » il y a celui qui consiste à œuvrer pour l’intégration nationale et le leadership. Ils entendent aussi promouvoir l’égalité des chances pour construire un Cameroun uni et fort. La « Patriots alliance » dit compter sur le patriotisme de la Brigade anti sardinards.

SourceCIN

Stay Connected

16,527FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
408FollowersFollow

Latest News

Cameroun: une fillette de 4 ans meurt dans un puits à Douala

La découverte macabre a été faite dans la matinée du vendredi 12 juillet dernier au quartier Tergal, dans l’arrondissement de Douala 3e. Le corps...

Cameroun: Dix pays potentiellement à risque, selon la Coface

Par Noel Ndong En dix ans, le nombre de conflits a doublé en Afrique. La Compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur (Coface) a identifié...

Cameroun: chaque jour, 6000 jeunes de 15 à 24 ans contractent le Vih

Afin de barrer la voie à cette pandémie dont une étude projette une augmentation du taux de prévalence chez les jeunes à l’horizon 2020,...