Wednesday, June 26, 2019

Gbagbo va rentrer et reprendre tous ses droits civiques – Henri Konan Bédié

Réagissant à l’acquittement et la libération de Laurent Gbagbo, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, estime que l’ex-président ivoirien «va rentrer» dans son pays pour y «reprendre tous ses droits civiques.

C’est devant les caméras de la télévision France 24 que l’ancien chef de l’Etat, Henri Konan Bédié (1993-1999) a livré ses impressions à la suite de la libération annoncée de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé par la CPI.

Pour M. Bédié, il n’ y a pas de raison que Laurent Gbagbo (73 ans), « déclaré innocent», ne regagne pas son pays.

«Pourquoi il ne rentrerait pas? Il va rentrer et va reprendre tous ses droits civiques »,admet-il. Poursuivant, Henri Konan Bédié explique que « le tribunal qui devrait prononcer sa preuve de culpabilité ou non vient de statuer. Il a prononcé un acquittement donc il est innocent», insiste M. Bédié.

Mardi, les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont décidé, à la majorité, d’acquitter et de mettre en liberté immédiate l’ex- Président Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé, au motif que l’accusation n’a pas pu démontrer les preuves des charges de crime contre l’humanité alléguées contre eux, après deux ans de procès.

Stay Connected

16,431FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
404FollowersFollow

Latest News

Biya humiliated by the BAS in Switzerland: The regime’s supporters are preparing the response

After sacking embassies the day after the proclamation of the results of the presidential election of October 7, 2018, the anti-sardinards Brigade, Tuesday, June...

Une ancienne reine de beauté, accuse Yahya Jammeh de l’avoir violée puis ‘sodomisée’

Une ancienne reine de beauté, Fatou « Toufah » Jallow, accuse Yahya Jammeh de l’avoir sodomisée alors qu’il était en fonction. Son témoignage fait partie...
Anglophone region

Cameroun: Human rights watch dénonce des tortures contre des civils

Par Yvette Reine Nzaba Dans un communiqué publié lundi, l'ONG internationale de défense des droits de l'homme accuse les groupes séparatistes de perpétrer des exactions...