Saturday, February 16, 2019

Google surveille aussi l’usage des smartphones

Tout comme Facebook, Google a trouvé le moyen de mesurer l’usage des smartphones au moyen d’une appli privée.

(CCM) — Même si l’affaire du VPN Research, l’application de “mesure d’usage” utilisée par Facebook pour surveiller l’activité de certains utilisateurs contre rémunération, ne va sans doute pas faire grand bruit, elle aura le mérite de révéler que l’un de ses principaux concurrents, en l’occurrence Google, a également sa petite combine pour mesurer l’activité des usagers de smartphones… et pour contourner les directives d’Apple !

A nouveau, c’est le site TechCrunch (lien en anglais) qui met les agissements de Google en lumière. Si le but est le même – la collecte de données personnelles – la méthode est toutefois un peu différente de celle de Facebook. Cette fois-ci, on ne parle pas d’un VPN, mais directement d’une application de mesure d’usage. Appelée Screenwise Meter, cette application fait partie du programme Opinion Rewards, qui offre aux utilisateurs qui s’y inscrivent des cartes-cadeaux en échange du suivi de leurs données d’utilisation d’Internet. Cela vous rappelle quelque chose ?

Si cela va de soi, l’utilisation de l’application n’a pas rencontré de problème sur Android, cela se corse pour la version iOS. En effet, Screenwise Meter était distribuée de façon privée via un lien de téléchargement. La version iOS de l’application s’appuie sur le programme d’entreprise d’Apple, qui permet la diffusion d’applications dotées de privilèges spéciaux uniquement par les employés d’une société… En l’occurrence, Google distribuait ScreenWise Meter en faisant passer les utilisateurs comme ses employés.

Interrogé par TechCrunch, un porte-parole de la firme de Mountain View reconnaît que l’application n’aurait pas du être distribuée de cette manière et présente ses excuses à Apple… Ce qui n’engage à rien, car Apple aurait de toutes façons bloqué ScreenWise Meter. Google profite aussi de l’occasion pour se payer Facebook, en précisant que la participation au programme est volontaire et surtout que l’entreprise est totalement claire sur le but avoué de l’opération.

On ne peut guère en dire autant de Facebook, qui vient de subir de plein fouet la colère d’Apple : toutes ses applications internes ont été supprimées de l’App Store et les employés de Facebook ne peuvent plus les utiliser. Même punition à venir pour Google ?

Photo : © Google.

video’s

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

16,177FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
372FollowersFollow

Latest News

Amabzonie: près de 200 élèves kidnappés ce samedi

Enlèvement ce samedi matin de près de 200 élèves ont été enlevés à Saint Augustin collège de Kumbo, localité située à environ 80 Kilomètre...

Arrestation de Kamto: la réaction surprenante de Cabral Libii

À travers une tribune libre, le leader du "Mouvement 11 Millions de Citoyens", s'insurge contre l'interdiction systématique par le régime de Yaoundé, de toutes...

Propos antisémites de Jean De Dieu Momo: un journaliste demande à Benyamin Netanyahu de...

Dans une lettre, le directeur de publication de Ouest-Littoral demande à Benyamin Netanyahu de punir le ministre pour ses propos sur la communauté juive....

Cameroun: ces vieillards qui sautent sur les jeunes filles

L´écart d´âge ne les concerne plus. Ils ont fait le grand écart pour apprivoiser une proie facile et vulnérable. Profitant d´un contexte de précarisation...
Chantal Biya

Sérail: 50,000 dollars versés à ‘Jeune Afrique’ pour détruire Chantal Biya

A la Une d’un numéro attendu en kiosque le 17 février prochain, Jeune Afrique parle de la première Dame du Cameroun avec un titre...