Thursday, June 20, 2019

Insurrection au Gabon : le discours des militaires à la radio d’Etat

Très tôt ce matin, les militaires ont pris possession de la radio d’Etat pour appeler à l’insurrection. Ils ont annoncé la prochaine mise en place d’un «Conseil national de restauration» en l’absence du président Ali Bongo, en convalescence au Maroc.

Les bruits de bottes se sont fait entendre ce lundi 7 janvier 2019  dés 6h 30 min au Gabon. Le lieutenant Kelly Ondo Obiang accompagné de 2 autres militaires coiffés des bérets verts de la Garde Républicaine ont pris d’assaut la radio d’Etat Gabonaise.

«Si vous êtes en train de manger, arrêtez. Si vous êtes en train de prendre un verre, arrêtez. Si vous dormez, réveillez-vous. Réveillez vos voisins (…), levez-vous comme un seul homme et prenez le contrôle de la rue » a déclaré le militaire se présentant comme commandant-adjoint de la Garde Républicaine (GR) et se disant président d’un Mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité du Gabon (MPJFDS).

Le mouvement «demande à tous les jeunes des forces de défense et de sécurité et à toute la jeunesse gabonaise de se joindre à nous», a déclaré le militaire en annonçant la mise en place d’un «Conseil national de restauration». «Nous ne pouvons abandonner la patrie», a-t-il affirmé en jugeant les institutions «illégitimes et illégales». Il a souligné que «le jour tant attendu est arrivé où l’armée a décidé de se mettre aux côtés de son peuple afin de sauver le Gabon du chaos».

« Par conséquent dans le cadre de l’opération baptisée “ Opération Dignité”, le mouvement demande à toutes les forces de sécurité et à la jeunesse gabonaise” de se joindre à nous en exécutant à la lettre et dès cet instant les mots d’ordre suivants : Primo, que tous les hommes de rangs et les sous-officiers actuellement dans les caserne se procurent par tous les moyens une rames et les munitions. Secondo, prenez le contrôle de tous les moyens de transports, les casernes, les postes de contrôles de sécurité, les armureries, les aéroports en fonction de vos positions respectives; Tertio, que les membres des forces de défense et de sécurité se trouvant hors des casernes » a déclaré le lieutenant Kelly Ondo Obiang.

Précisons que Le 31 décembre, le président Bongo a pris la parole pour la première fois depuis son hospitalisation. Une prise de parole peu fluide que le MPJFDS a qualifié de «honte» pour un «pays (qui) a perdu sa dignité». La vacance du pouvoir n’a pas été déclarée au Gabon en l’absence du chef de l’État. La Cour constitutionnelle a transféré en partie des pouvoirs du président au premier ministre et au vice-président.

Stay Connected

16,413FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
404FollowersFollow

Latest News

Nigerian, Cameroonian Troops Kill 27 Boko Haram Suspects in Gun Battle

Nigeria: 18 Soldiers Killed, Six Wounded in Boko Haram Raid of Nigerian Military Base

At least 18 Nigerian troops have been killed and six others wounded after Boko Haram insurgents sacked a forward operating base in Borno State,...

Affaire des Primes : les Lions indomptables menacent de ne pas jouer la CAN...

Un désaccord entre dirigeants et joueurs, plombe le voyage de l’équipe du Cameroun de football ce jeudi 20 juin 2019 à destination d’Ismaïlia Bis repetita !...
Cameroon War Victims: Casualty Figures High Because Fighters Are Well Armed

Cameroon War Victims: Casualty Figures High Because Fighters Are Well Armed

Elizabeth Etimu, 62, is inconsolable. Her son, Eric Etimu, a 27-year-old police officer, was killed Monday by separatist fighters in the English-speaking southwestern town...