Thursday, September 19, 2019

Kumbo: Mgr George Nkuo enlevé par des combattants présumés d’Ambazonia

Monseigneur George Nkuo, évêque du diocèse catholique de Kumbo, a été enlevé par des hommes armés réputés être fidèles à la quête du rétablissement de l’indépendance d’un pays appelé Ambazonia.

Cameroon-info.net a appris que le prêtre avait été placé en garde à vue par des séparatistes le samedi 24 août 2019 vers 9 h 30, sur la colline de Kimar, à Sop, dans la subdivision de Jakiri. D’autres sources suggèrent qu’il a été enlevé et emmené vers Wvem à Sop. Il aurait été intercepté alors qu’il revenait de Bamenda où il avait assisté à une réunion.

L’enlèvement qui a fait ses débuts sur les réseaux sociaux a été confirmé par l’activiste d’Ambazonia, Mark Bareta, qui a déclaré que «Bui Warriors» avait commis l’acte.

«Aujourd’hui, à exactement 9 h 30, l’évêque de Kumbo a été emmené par les guerriers à la demande de la communauté d’ouvrir les portes de l’église qu’il avait fermée à la suite de l’incident survenu avec le prêtre», a déclaré Mark Bareta. .

Cameroon-info.net rappelle que l’évêque de Kumbo avait temporairement fermé la paroisse Saint-Paul à Kikaikom, Kumbo, dans la division de Bui, après l’enlèvement du curé de la paroisse par de prétendus combattants d’Ambazonia. On dit que l’évêque a emporté le Saint Sacrement.

Rév. Dieudonné Bomye aurait été kidnappé alors qu’il se trouverait à son domicile le mardi 6 août 2019 par des combattants présumés d’Ambazonia qui l’ont retenu captif jusqu’au samedi 10 août, date à laquelle ils l’ont libéré. On dit qu’il a été kidnappé après avoir exhorté ses chrétiens, à l’église, à envoyer leurs enfants à l’école. L’assistant du prêtre a été également enlevé mais libéré le même jour.

Mark Bareta a ajouté: “De plus, les guerriers Bui avaient demandé à l’évêque de bénir ceux qui protégeaient la population civile des atrocités de l’administration coloniale.”

Bien que les activistes prétendent que «l’évêque a été renvoyé dans la paroisse après leur bref séjour à 11 heures précises», des informations parallèles suggèrent que l’évêque est toujours en garde à vue.

Le jeudi 15 août 2019, Mgr Nkuo a déclaré que priver les enfants du droit d’aller à l’école au nom de la lutte est un crime contre l’humanité. Il a appelé les belligérants dans le conflit en cours dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun à abandonner leurs armes à la haine et à donner une chance à la paix.

Le prêtre parlait de la chaire alors qu’il prononçait son sermon de l’Assomption à Kumbo. Il a profité de l’occasion pour prêcher l’Évangile de la rentrée des classes, insistant sur le fait que l’histoire jugera tous ceux qui sont résolus à faire obstacle à la reprise des cours à compter du 2 septembre.

Le sermon des évêques du 15 août 2019

«Je souhaite encore une fois, au nom de Dieu, au nom de l’Église, au nom de Mama Maria, consolatrice des affligés, de vous parler au nom du peuple sans voix et souffrant de Kumbo. Au cours de cette crise, Kumbo a eu sa part de souffrance. Nous avons vu des innocents être brutalement tués. Beaucoup de gens ont perdu leurs maisons et leurs biens. La violence et toutes les formes de torture et de cruauté sont devenues si courantes que nous commençons à considérer comme normal de tuer, de torturer, d’extorquer et de demander une rançon. Kumbo a été déserté et des personnes de tous les grades et de toutes les professions ont fui Kumbo et cherchent la sécurité à Yaoundé, Douala, Bafoussam, Banyo et dans les autres localités », a lancé son sermon de rentrée scolaire dans« Big Day Maria ». .

Écoutez l’évêque de Kumbo: «Frères et sœurs, nous continuons d’entendre de terribles histoires de personnes kidnappées ou arrêtées, torturées et priées de payer d’énormes rançons avant leur libération. Et le pire, ce sont nos enfants privés d’école depuis trois ans. Et rien ne garantit qu’ils pourront bientôt retourner à l’école. Je suis pleinement conscient que quiconque parle de ces choses court le risque d’être kidnappé ou même tué. Je ne suis pas sûr que même moi je parle maintenant, je suis en sécurité.

«Aujourd’hui, sous la protection de Marie, notre mère, et le jour de sa fête, au nom de l’Église catholique, au nom de notre Saint-Père, le pape François, j’appelle tous ceux qui ont perdu le sens du caractère sacré de la vie, le tous ceux qui ne veulent pas donner une chance aux enfants jeunes et pauvres et sans défense de retourner à l’école. Je vous demande à tous de laisser tomber vos armes de haine, d’arrêter toutes les formes de vues qui déshumanisent notre peuple. La violence, comme vous le savez, n’engendre que la violence. La haine, comme vous le savez, n’engendre que plus de haine. La vie humaine reste sacrée et personne, quoi qu’il en soit, n’a le droit d’emporter la vie d’une autre personne ou de le torturer.

«Et frères et soeur, de cette chaire, je veux le dire très clairement. Nier à nos enfants le droit d’aller à l’école au nom de la lutte est un crime contre l’humanité, aussi légitime que puisse être notre cause. Nos enfants ne peuvent pas aller à l’école à Kumbo et ceux qui se sont enfuis dans d’autres villes sont exploités sans pitié. Est-ce que ça va pour nous, les gens de Kumbo, que nos enfants quittent Kumbo et paient 250 000 FCFA, comme je le sais bien, en tant qu’étudiants à Yaoundé? Ou 600 000 FCFA d’étudiants en internat à Douala? Quand avec les mêmes montants, vous pouvez payer des frais pour cinq à dix enfants à Kumbo? Ça va? Et nous l’acceptons et nous disons d’accord et nous le permettons? Je considère cette exploitation. Cette exploitation doit cesser! Et seulement nous pouvons y arriver.

“Oui! Il y a même des gens dans cette église, et je ne serai pas surpris, qui sont déterminés à ce qu’aucune école ne soit ouverte cette année à Kumbo. Et j’ose dire que l’histoire vous jugera d’avoir sacrifié l’avenir de nos enfants à la lutte, alors que nous pourrions avoir d’autres options que nous pourrions utiliser pour faire valoir notre point de vue. N’oublie pas ce que j’ai dit. Cite-moi bien. ”

NE RATEZ PAS CE QUE TOUT LE MONDE REGARDE

Stay Connected

16,652FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
440FollowersFollow

Latest News

Medoulou Mengolo Cleopasse

Cameroun: Nomination à l’intendance de présidence de la république

Par décret présidentiel Medoulou Mengolo Cleopasse, 27 ans a été nommé lundi 16 septembre dernier intendant adjoint chargé des affaires intérieures à l'Intendance du...
Aminatou Ahidjo

Dialogue national : Aminatou Ahidjo brise le silence

Dans une tribune libre, Aminatou Ahidjo exhorte les Camerounais à participer au grand dialogue national. Afin d’écrire de nouvelles pages de l’histoire de du...
Sanaga

Cameroun: Edéa – Un camion se retrouve au fond de la Sanaga

L'accident, qui s'est produit mercredi, 18 septembre 2019 matin à Edéa, a causé la mort de deux personnes et un blessé. L'action était digne de...