Tuesday, August 20, 2019

la Brigade anti-sardinards perturbe une messe à Londres [VIDEO]

L’ambassade du Cameroun à Londres a organisé le 27 mai 2019, à l’église catholique St Joseph de Londres, une messe pour la paix et l’unité du Cameroun.

Des éléments de la Brigade anti-sardinards (BAS) ont perturbé brièvement, lundi, une messe pour la paix et l’unité organisée par les autorités camerounaises à Londres. L’opération était coordonnée par les activistes Emmanuel Kemta et Brice Nitcheu.

Afin d’éviter toute infiltration d’activistes camerounais, l’ambassadeur du Cameroun à Londres avait par mesure de sécurité, invité la police anglaise qui s’est investie à extérieur de l’église avec plusieurs éléments. « 10 agents de sécurité et 20 policiers mobilisés par l’ambassadeur n’ont pas empêché la mise en pratique de la stratégie de la BAS UK, avec aux manœuvres, le caporal grillé et révérant d’un jour, le Combattant Kemta », souligne le BAS sur son site.

Ceci n’a aucunement empêché à la Brigade anti-sardinards de déployer sa stratégie de déstabilisation à la paroisse St Joseph de Londres. Emmanuel Kemta  accompagné de l’activiste Brice Nitcheu et d’autres éléments de la Brigade anti-sardinards ont pu déjouer tout le dispositif sécuritaire mis en place par les autorités. Déguisés en homme de Dieu, Emmanuel Kemta et ses camarades ont forcé leur entrée dans cette église.

D’après la Brigade anti-sardinards, cette messe pour l’unité et la paix devrait être organisée au Cameroun  et non « à 6000km du lieu où des centaines de personnes se font encore massacrer ».

Après avoir perturbé l’homélie, Brice Nitcheu s’est félicité de cette m « mission accomplie de la BAS à Londres » et a remercié « les brigadiers et les amazones ».

SourceCIN

Stay Connected

16,582FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
430FollowersFollow

Latest News

Djibril Bassolé

Burkina Faso: Mot de fin du général Bassolé – L’accusé convoqué à la barre

Dans le cadre du procès du putsch manqué, les avocats du général Djibril Bassolé ont conclu leurs plaidoiries le lundi 19 août 2019. Ils...
Kondengui

Cameroun: Des détenus torturés

Human Rights Watch (Washington, DC) communiqué de presse Nairobi — Les autorités camerounaises ont détenu plus d'une centaine de personnes au secret et torturé un grand nombre...

Insécurité: les gabonais entrent au Cameroun avec les armes

En dépit de nombreux postes de contrôles implantés à la frontière avec le Gabon par Eking, gendarmes et militaires gabonais réussissent l’exploit d’entrer en...