Sunday, July 21, 2019

Les autorités camerounaises et britanniques négocient un Accord de partenariat

Les autorités camerounaises et britanniques ont clôturé, en fin de semaine dernière, des négociations en vue de la conclusion d’un accord de partenariat économique (APE) à l’horizon 2021, au moment où leur balance commerciale bilatérale s’avère particulièrement faible, a appris APA.

Anticipant sur la sortie prochaine de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, les deux parties ont restitué un rapport final de l’étude sur l’impact commercial, économique et financier préalable à un accord de libre-échange, qui en effet ne démontre pas une grande dynamique dans l’un et l’autre sens.

« S’il n’y avait pas de Brexit, en réalité cet accord ne pourrait pas être signé », a confié aux médias le président du comité de suivi et de coordination des négociations en vue de l’instauration unilatérale d’un système de préférence généralisé, Jean Tchoffo.

Le Royaume-Uni ne figure pas dans la liste des principaux clients du Cameroun en 2018, publiée il y a de cela un mois par l’Institut national de la statistique (INS), tout comme il ne fait pas partie des principaux fournisseurs du pays pendant cette période.

Selon les données du ministère des Finances, le Cameroun possède par ailleurs une balance commerciale globalement équilibrée avec le Royaume-Uni qui, sur ces 5 dernières années, s’est classé au 11ème rang des exportations totales du pays soit 2,1% et au 18ème rang des fournisseurs du pays avec 1,4% des importations totales.

Il est en outre constaté que les exportations du Cameroun vers le Royaume Uni sont peu diversifiées, le pétrole brut constituant 62,1% des exportations totales sur la période de 2013-2017, suivi du bois (16,1%) pour 7,5 milliards FCFA par an en moyenne et des fruits, principalement la banane (11%), qui représentent quelque 5,1 milliards FCFA annuels en moyenne.
Alors qu’aucune exportation de café n’a été enregistrée depuis 2013, celles du cacao vers le Royaume-Uni ont représenté en moyenne 378,4 milliards FCFA par an jusqu’en 2017, soit 17,1% des exportations totales du pays et 33,5% des exportations hors hydrocarbures.

Dans l’autre sens, le Cameroun achète au Royaume-Uni des machines, appareils mécaniques ou électriques, des boissons, des hydrocarbures, des produits pharmaceutiques et des véhicules.

Sourceapanews

Stay Connected

16,545FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
408FollowersFollow

Latest News

Mamadou Barry

Un enseignant-chercheur guinéen, pris pour un sénégalais, assassiné par des algériens

La victoire de l’Algérie en finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 a été à l’origine de la mort d’un ressortissant guinéen, en...
socio-political-crisis-the-forum-of-african-heads-of-state-and-government-to-hold-a-conference-on-cameroon

Socio-Political Crisis: The Forum of African Heads of State and Government to hold a...

The latter should be held in Addis Ababa, Ethiopia, or in any other country with the agreement of the Forum. The international community is not breaking down. Despite the many convictions waved by the Cameroonian government to try to limit its involvement in the process of resolving the various security and socio-political crises that Cameroon…
the-rise-fall-and-fall-again-of-president-paul-biya

The Rise, Fall, and Fall Again of President Paul Biya

The giant of Sub Saharan Africa, currently considered Africa’s most resilient economy, has, in the Far North of the country, been under sustained attack by a radical movement in Nigeria known as Boko Haram. It now faces a more intractable problem from Southern Cameroonians and armed incursions in the East region from rebels fighting the…