Libéré après plus de 24 heures de détention, l’activiste Blaise Essam a détruit le monument de la française Sylvie Blocher

In SOCIETE, VIDEOS
Ci-dessous, une vidéo qui montre l’activiste nationaliste et quelques partisans en train de démolir le monument érigé la veille à l’initiative de la communauté urbaine de Douala et l’association doual’art

Il est par terre ! Le monument de l’artiste plasticienne française Sylvie Blocher érigé dans l’après-midi d’hier mercredi 06 décembre 2017 au rond-point du carrefour Bonakouamouang au cœur de Douala a été démoli en fin de matinée de ce jeudi 7 décembre 2017 par l’activiste nationaliste André Blaise Essama et des partisans devant une foule en liesse. « Ce monument placé à cet endroit est une autre forme de colonisation sous la forme artistique. Certains de nos autorités n’ont pas compris que la colonisation est terminée et qu’on doit valoriser nos héros.  Bravooo à Essama » a exulté un spectateur révolté.


L’activiste nationaliste André Blaisse Essama a la réputation de destructeur des monuments dédiés aux colons français. Il avait été interpellé et jeté en cellule lundi 05 décembre dernier pour avoir manifester pour interdire l’érection de ce monument. Il est revenu sur ses pas pour le détruire peu de temps après sa libération.

cameroon-info



Do you have a story for publication? Please email it to [email protected]

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu