Sunday, July 21, 2019

Maroc: hospitalisé à Rabat, Ali Bongo reçoit la visite du roi Mohammed VI

Le roi du Maroc s’est rendu au chevet d’Ali Bongo Ondimba ce lundi 3 décembre à Rabat. Une visite destinée à mettre fin aux spéculations sur l’état de santé du président gabonais, hospitalisé dans la capitale marocaine depuis jeudi dernier.

En plus d’une photo officielle, une vidéo de 34 secondes a été rendue publique à l’issue de la rencontre. On peut y voir deux hommes assis et souriant devisant l’un en face de l’autre, en tenue traditionnelle. Ali Bongo est filmé de profil, tenant à la main gauche un verre contenant un liquide blanc, comme du lait. On le voit boire une gorgée et apprécier le goût. Au milieu des deux hommes, les drapeaux des deux pays.

Embedded video

Le journal Afrique@JTAtv5monde

Urgent : le Maroc diffuse ce soir les premières images du président du 🇬🇦 Ali Bongo depuis son accident de santé fin octobre.

Le roi Mohamed VI met ainsi fin, par cette visite, à plusieurs jours de black-out médiatique sur l’état de santé du président gabonais et dulieu de son hospitalisation.

Ali Bongo Ondimba séjourne donc bien à l’hôpital militaire de Rabat, à des fins, avaient affirmé les autorités marocaines, « de convalescences et de rééducation ». Avec cette visite royale, le message semble clair : l’état de santé d’Ali Bongo Ondimba est en amélioration et il compte se remettre vite au travail.

Comme annoncé il y a quelques jours, la garde rapprochée du président Bongo a rejoint Rabat ce lundi soir. Une délégation gabonaise de haut niveau composée, apprend-on de source gouvernementale, du vice-président Pierre-Claver Maganga Moussavou, du Premier ministre et chef du gouvernement Emmanuel Issoze Ngondet et de la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo.

Les Gabonais encore et toujours sceptiques

Preuve, s’il en fallait, de l’amélioration significative de son état de santé, Ali Bongo Ondimba devrait tenir dès mardi une séance de travail en leur présence.

En attendant, à Libreville, la vidéo n’a pas laissé les Gabonais indifférents. Le service de la communication présidentielle a mis en branle toute son armada pour diffuser cette première preuve de vie du président Ali Bongo longtemps réclamée par les Gabonais. Depuis son hospitalisation le 24 octobre dernier à Riyad, ces images sont les toutes premières diffusées par le palais de Libreville via ses canaux officiels.

Mais sur les réseaux sociaux, la vidéo très scrutée ne convainc pas. Il n’y a pas de son. Pas de gros plans sur Ali Bongo, pas d’éléments qui prouvent que la vidéo est récente. Les Gabonais veulent savoir si le président voit, entend, parle et est capable de signer un document.

Une nouvelle vidéo avec les personnalités actuellement à Rabat pourrait certainement éclairer davantage les Gabonais.

Stay Connected

16,545FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
408FollowersFollow

Latest News

Mamadou Barry

Un enseignant-chercheur guinéen, pris pour un sénégalais, assassiné par des algériens

La victoire de l’Algérie en finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 a été à l’origine de la mort d’un ressortissant guinéen, en...
socio-political-crisis-the-forum-of-african-heads-of-state-and-government-to-hold-a-conference-on-cameroon

Socio-Political Crisis: The Forum of African Heads of State and Government to hold a...

The latter should be held in Addis Ababa, Ethiopia, or in any other country with the agreement of the Forum. The international community is not breaking down. Despite the many convictions waved by the Cameroonian government to try to limit its involvement in the process of resolving the various security and socio-political crises that Cameroon…
the-rise-fall-and-fall-again-of-president-paul-biya

The Rise, Fall, and Fall Again of President Paul Biya

The giant of Sub Saharan Africa, currently considered Africa’s most resilient economy, has, in the Far North of the country, been under sustained attack by a radical movement in Nigeria known as Boko Haram. It now faces a more intractable problem from Southern Cameroonians and armed incursions in the East region from rebels fighting the…