Monday, August 26, 2019

Meeting du RDPC à Bafoussam : Calixthe Beyala rédige un poème pour saluer la présence d’Ibrahim Mbombo Njoya à Bafoussam

Dans ce texte laudateur publié sur son compte Facebook officiel, elle loue le courage du souverain qui a daigné assister au meeting du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) ce samedi 20 juillet à Bafoussam, malgré les menaces de la Brigade Anti-sardinards.

Tels les griots africains du moyen-âge qui accompagnaient de leurs plus belles paroles et de leurs plus belles mélodies les hauts faits des héros de leur temps, Calixthe Beyala a saisi sa plume pour rendre hommage au Sultan roi des Bamoun Ibrahim Mbombo Njoya. Sur son compte Facebook, l’écrivaine multi-récompensée lui a dédié un texte laudateur pour saluer sa présence au meeting du RDPC qui a eu lieu ce samedi 20 juillet à Bafoussam, et ce, malgré les menaces de la Brigade Anti-sardinards.Au tout début de son propos, elle n’oublie d’ailleurs pas d’adresser de petites piques aux détracteurs de ce rassemblement «Il est venu, ils étaient tous là, à Bafoussam, sous un ciel tout en douceur et clémence, beau comme le Cameroun de demain, ce Cameroun de paix et de cohésion nationale, que certains combattent si âprement convaincus que, l’objectif ultime d’une vie c’est d’être aux affaires»A-t-elle rédigé.

Elle pousuit dans la même veine quelques lignes plus loin, en érigeant  la présence du souverain à Bafoussam comme le coup de grace porté en plein cœur au tribalisme et aux discours haineux «il est venu, tout vêtu de son Royaume, de ses apparats, sous une pluie d’ovations, de vivats de hululements et de cornemuses, il est bien venu, le  Sultan des Bamoun. Il est venu le roi des Bamoun, si majestueux, si grandiose, si porteur des traditions de notre pays, mais également de sa modernité.

Il a rélégué dans les tréfonds nauséabonds des enfers, ces discours haineux et autres expressions nauséeuses devenus le leitmotiv de quelques groupuscules décidés à s’accaparer du pouvoir à n’importe quel prix.». Calixthe Beyala termine enfin son propos, en soulignant l’inaction de la Brigade Anti-sardinards lors de ce meeting qu’elle avait pourtant promis de perturber «Il est venu le Sultan des Bamoun, malgré moults menaces et injures dont il a été victime, il est venu tout fier et enveloppé de magnificience et nous sommes si rassurant de notre si belle nation. Il n’y avait plus l’ombre d’une menace à l’horizon, seule la paix respirait et l’unité nationale dansait, heureuse de ce dénouement. Il est venu à Bafoussam il n’y eut aucune huée, aucune hostilité… tout au contraire… ce fut bien ainsi»

Stay Connected

16,589FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
434FollowersFollow

Latest News

Mgr George Nkuo

L’église soupçonnée de complicité avec les séparatistes après la libération de l’évêque enlevé

Une vidéo virale montre Mgr George Nkuo, évêque du diocèse de Kumbo en train de prier pour des séparatistes anglophones qui l’ont kidnappé. Sur plusieurs autres images diffusées sur...

University of Yaoundé II-Soa: the Rector removes more than 200 doctoral students

The decision was made on August 21 by Adolphe Minkoa She, the rector of this university.  The newspaper Mutations in newsstands this August 23, 2019 reports that, more than 200 doctoral students of the university of Yaoundé II have been desks from the central file of the university."Through a decision taken on August 21, Adolphe…
Christian Bassogog

People: l’international Christian Bassogog s’est fiancé [Vidéo]

C’est la nouvelle qui fait le buzz sur la toile. Le milliardaire chinois a demandé la main de sa conjointe. Si plusieurs personnes ne...