Monday, June 17, 2019

Moïse Katumbi de retour en RDC: «Nous serons une opposition exigeante»

Après trois ans d’exil, l’opposant congolais est rentré à Lubumbashi, lundi 20 mai. Un retour inimaginable sous Joseph Kabila et signe de la détente observée dans le paysage politique depuis l’arrivée de Félix Tshisekedi. Comment Moïse Katumbi va-t-il se positionner ? Quel rôle va-t-il jouer dans l’opposition ? Notre envoyée spéciale s’est entretenue avec lui.

Malgré son retour en RDC, Moïse Katumbi l’assure : il ne convoite aucun poste au gouvernement et sa place est bel et bien dans l’opposition. Une opposition « républicaine », mais « stricte ». Il se pose ainsi en « sentinelle du peuple congolais ».
« Ce qui est important pour moi, c’est que le nouveau président puisse changer ce pays. Est-ce qu’il va oublier le peuple ? Je ne crois pas, affirme-t-il. Nous, nous sommes de l’opposition, nous allons l’aider à changer le pays. Mais nous allons condamner là où il faut condamner. Nous serons une opposition exigeante. »

Un message qui s’adresse également au tout nouveau Premier ministre nommé lundi, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, qu’il a bien connu du temps où il était gouverneur de l’ex-Katanga. « C’est quelqu’un de bien, c’est un grand bosseur, estime-t-il. J’espère qu’il va écouter la population, l’aider aussi à sortir de la médiocrité. »

lire la suite sur rfi.com

Stay Connected

16,411FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
401FollowersFollow

Latest News

Belinga Eboutou

Sérail: nouvelles révélations sur ‘l’assassinat’ de Belinga Eboutou

Un haut responsable de Beti Ewondo a déclaré au Cameroun Intelligence Report que le régime de Yaoundé avait tué le professeur Martin Belinga. L'acolyte...
Kondengui

Cameroun – Kondengui : Une opération de fouille tourne au vinaigre

Une cinquantaine de prisonniers transférés à Yoko le jour d’après. Une jeune fille, en larmes, quitte la prison centrale de Kondengui à Yaoundé aux environs...

Cameroun : Dans un monde soumis aux lois de la concurrence, du profit, de...

On ne le dit pas assez, mais l´impérialisme sévit en bonne et due forme au Cameroun. Pendant ce temps, les apprentis démocrates locaux se...