Wednesday, May 22, 2019

‘Paul Biya doit d’abord démissionner de la présidence du Rdpc’

Le dialogue proprement dit doit être précédé d’un minimum acceptable qui se résume en quatre points essentiels présentés et proposés par le SDF au Premier ministre, au cours de la rencontre tenue à Bamenda vendredi dernier à savoir, le cessez-le-feu immédiat et bilatéral, la libération immédiate de tous les prisonniers politiques incarcérés dans le cadre de cette crise, la nomination d’un médiateur de la crise et l’acceptation des observateurs, et le report des élections locales (régionales, municipales et législatives) qui ne sauraient se tenir sans un retour de la paix dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Il s’agit des contours préalables à ce dialogue et non du contenu en lui-même. A cette première étape, il faut éviter de verser dans l’amalgame à partir du moment où le Premier ministre a précisé qu’il n’est pas venu explorer les conditions et les protagonistes du dialogue annoncé. Quant au contenu, compte tenu de ce que le pouvoir est disposé à parler de tout sauf de la séparation Camer.be, il est évident, pour éviter l’enlisement exponentiel de cette crise, que les questions en rapport avec la gouvernance politique, économique, sociale et culturelle figureront logiquement comme points de discussion lors du débat notamment des sujets majeurs relatifs à la dévolution du pouvoir politique et économique tels que la forme de l’Etat, la durée du mandat présidentiel ainsi que d’autres points relevant de la révision constitutionnelle, la révision du Code électoral, la répartition et la redistribution des richesses. Pour une véritable sortie irréversible de la crise, il faut un dialogue franc et sincère. La démission du chef de l’État de la présidence du Rdpc avant le débat annoncé sera un signal fort dans ce sens.

Sourcecamer.be

Stay Connected

16,369FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
394FollowersFollow

Latest News

Olivier Bibou Nissack

Affaire MRC: Il y a une décision d’interdiction de sortie du territoire qui a...

Olivier Bibou Nissack n’a pas le droit de quitter le Cameroun. Le porte-parole du président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC)...

Fête du 20 mai: violente bagarre entre invités et activistes à Washington

Des vêtements déchirés, le personnel de l'ambassade du Cameroun à Washington encaisse des coups de poings - Plus de 20 policiers américains et des...

Fecafoot: les lionceaux ont perçu l’intégralité de leurs primes de participation à la CAN...

Cette information est contenue dans une note d’information publiée cet après-midi par la Fédération Camerounaise de Football Depuis quelques jours, des informations abondamment relayées...
Albert Kouinche

Cameroun – Bourses: Le député Albert Kouinche offre 22 millions de FCFA à 220...

C’était au cours de la 8e édition du Programme d’assistance aux doctorants, tenue le 18 mai dernier à Bandjoun dans la région de l’Ouest...