Friday, August 23, 2019

Sangmélima : la nouvelle cathédrale a coûté 1,5 milliard

Monseigneur Christophe Zoa, évêque du diocèse de Sangmélima, déclare qu’il manque encore 190 millions de FCFA pour parachever à 100%, ce qu’il présente comme la plus grande cathédrale d’Afrique.

Plusieurs membres du gouvernement étaient hier samedi 27 avril 2019 à Sangmélima aux côtés de Samuel Mvondo Ayolo, le Directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, qui a présidé au nom du Chef de l’Etat, l’inauguration de la Cathédrale Saint Joseph de Manavebe, un quartier de Sangmélima, chef-lieu du département du Dja et Lobo, Région du Sud.

Devant des milliers de chrétiens enthousiastes, Mgr Julio Murat, nonce apostolique au Cameroun, a dirigé la messe de la consécration de la nouvelle cathédrale, une œuvre gigantesque construite sur une superficie d’environ 20 250 km2. Cet édifice imposant a une capacité de 5 mille places assises.

« Nous voulons dire un grand merci à tous ceux qui ont contribué pour la construction de cette maison de Dieu. Je suis satisfait. Tout n’est pas fini, les travaux ont été réalisés à 80%. Donc, il reste encore 20% soit environ 190 millions de FCFA, le montant dont on a besoin pour parachever la construction » a déclaré à la presse à l’issue de la cérémonie, Mgr Christophe Zoa, évêque du diocèse de Sangmélima.

Sur environ 1,5 milliards de FCFA déjà dépensés pour faire sortir de terre la Cathédrale Saint Joseph, le Chef de l’Etat Paul Biya, illustre fils du département du Dja et Lobo, a fait don de plus de 300 millions de FCFA.
Dans une récente interview chez nos confrères de « La Croix Africa », Mgr Christophe Zoa a déclaré que la Cathédrale Saint Joseph de Sangmélima a un enjeu pastoral et politique.

« La construction de cette Cathédrale a d’abord un enjeu pastoral indéniable car, c’est un projet capital pour l’exercice d’un diocèse. On pourra aussi dire qu’il y a un enjeu politique, dans l’expression de la foi de l’église en Afrique et principalement à Sangmélima au Cameroun où la graine de la foi a été semée il y a 129 ans pour les catholiques… Cette foi est devenue une chose très importante, modifiant toute la structure culturelle traditionnelle en faveur de la culture chrétienne. La Cathédrale a un enjeu politique d’affirmation d’autonomie de notre diocèse » a expliqué le prélat qui célèbre cette année, son dixième anniversaire à la tête du diocèse de Sangmélima.

SourceCIN

Stay Connected

16,590FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
432FollowersFollow

Latest News

Grégoire Owona

Condamnation d’Ayuk Tabe: Grégoire Owona estime que la justice a fait son travail.

Très ‘déçu’ par la réaction de Josuah Osih, du Cardinal Tumi et de Jean Jacques Ekindi suite à la condamnation de Sisiku Ayuk Tabe,...

Epervier: le beau-frère de Beti Assomo et le fils de Musongue en fuite

Selon une information parue dans le journal La Détente, l'affaire de détournement des deniers publics qui a entraînée l'ancien directeur de l'ART, Jean-Louis BEH...
Luc Magloire Mbarga Atangana

Cameroun: Commercialisation du riz camerounais – Des stratégies s’imposent Commercialisation

Augmentation de la production en vue de baisser les coûts et revalorisation des zones de cultures sont parmi les mesures proposées au cours d'une...