Tuesday, August 20, 2019

Situation du Cameroun: Pour le 25è jour d’affilé, Paul Biya s’est exprimé sur les réseaux sociaux

Le Président de la République s’est encore exprimé ce 17 mai 2019, au lendemain du passage du sous-secrétaire d’État américain devant le Congrès de son pays.

Pour le 25è jour d’affilé, Paul Biya parle s’est exprimé sur les réseaux sociaux. «Alors ne nous attachons pas aux différences linguistiques. Soyons tous frères et sœurs, unis pour trouver des solutions concrètes à nos problèmes», a-t-il posté ce vendredi 17 mai 2019 sur son compte Twitter et sa page Facebook.

Le Chef de l’Etat effectue une nouvelle sortie sur les réseaux sociaux au lendemain du passage de Tibor Nagy devant le Congrès des Etats Unis. Face aux élus de son pays, le sous-secrétaire d’Etat américain a tancé le pouvoir de Yaoundé, accusé de ne pas en faire assez pour mettre un terme à la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.
«Le gouvernement camerounais n’a rien fait pour résoudre le conflit. L’armée continue de brûler des villages, tandis que des civils sans défense sont obligés de fuir dans la brousse», a déclaré Tibor Nagy. «Les États-Unis doivent redoubler leurs efforts pour mettre fin au conflit», a-t-il poursuivi.

Des propos qui peuvent être interprétés comme une volonté du pays de Donald Trump d’intervenir dans le conflit qui secoue les régions anglophones depuis octobre 2016.

SourceCIN

Stay Connected

16,582FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
430FollowersFollow

Latest News

Djibril Bassolé

Burkina Faso: Mot de fin du général Bassolé – L’accusé convoqué à la barre

Dans le cadre du procès du putsch manqué, les avocats du général Djibril Bassolé ont conclu leurs plaidoiries le lundi 19 août 2019. Ils...
Kondengui

Cameroun: Des détenus torturés

Human Rights Watch (Washington, DC) communiqué de presse Nairobi — Les autorités camerounaises ont détenu plus d'une centaine de personnes au secret et torturé un grand nombre...

Insécurité: les gabonais entrent au Cameroun avec les armes

En dépit de nombreux postes de contrôles implantés à la frontière avec le Gabon par Eking, gendarmes et militaires gabonais réussissent l’exploit d’entrer en...