Monday, June 17, 2019

Un prêtre gifle un bébé lors d’un baptême, le diocèse le suspend [VIDEO]

Le diocèse de Meaux (Seine-et-Marne) a suspendu vendredi “de toutes célébrations de baptême et de mariage” un prêtre qui a giflé un bébé lors d’un baptême et suscite une vive indignation sur les réseaux sociaux.

Une vidéo postée jeudi et visionnée plusieurs millions de fois montre ce prêtre de 89 ans, officiant à la collégiale de Champeaux, s’apprêtant à baptiser un bébé qui ne cesse de pleurer.

Après lui avoir saisi le visage et demandé “du calme”, il lui met une gifle sous le regard médusé puis indigné de ses parents.

https://www.facebook.com/rougefm/videos/10156731274669396/

“Cette perte de sang-froid peut s’expliquer par la fatigue de ce prêtre âgé, mais cela ne l’excuse pas”, a affirmé le diocèse dans un communiqué, précisant que le prêtre “conscient de ce geste déplacé (…) a présenté ses excuses auprès de la famille à la fin du baptême”.

Monseigneur Nahmias, évêque de Meaux, a pris des “mesures conservatoires afin que le prêtre soit suspendu de toutes célébrations de baptême et de mariage”, ajoute le communiqué. “Ces mesures lui imposent également de ne plus intervenir sur la collégiale de Champeaux dès maintenant et de ne célébrer des messes qu’à la demande expresse du curé”, ajoute le diocèse.

Interrogé vendredi sur Franceinfo, le prêtre a tenté de minimiser la portée de son geste. “C’était entre une caresse et une petite tape”, a-t-il affirmé. “J’espérais le calmer, je ne savais pas très bien que faire.”

“L’enfant criait beaucoup et il fallait que je lui tourne la tête pour faire couler l’eau. Je lui disais +calme-toi+ mais il ne se calmait pas. J’ai essayé de le tenir proche, tout contre moi pour tenter de le calmer”, a-t-il poursuivi.

AFP

Stay Connected

16,411FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
401FollowersFollow

Latest News

Belinga Eboutou

Sérail: nouvelles révélations sur ‘l’assassinat’ de Belinga Eboutou

Un haut responsable de Beti Ewondo a déclaré au Cameroun Intelligence Report que le régime de Yaoundé avait tué le professeur Martin Belinga. L'acolyte...
Kondengui

Cameroun – Kondengui : Une opération de fouille tourne au vinaigre

Une cinquantaine de prisonniers transférés à Yoko le jour d’après. Une jeune fille, en larmes, quitte la prison centrale de Kondengui à Yaoundé aux environs...

Cameroun : Dans un monde soumis aux lois de la concurrence, du profit, de...

On ne le dit pas assez, mais l´impérialisme sévit en bonne et due forme au Cameroun. Pendant ce temps, les apprentis démocrates locaux se...