Wednesday, June 26, 2019

Un terroriste marocain et une musulmane espagnole discutent d’un projet d’attentat sur WhatsApp : les promesses du djihadiste

Pour convaincre une musulmane espagnole à commettre un attentat, un djihadiste de nationalité marocaine lui fait une proposition mirobolante. Selon le djihadiste du nom de Abdelghalil Ait El Kaid, surnommé Abou Chaïma, si la jeune dame arrive à commettre l’attentat, elle aura la récompense de martyr, c’est à dire “un paradis aussi grand que la terre et les cieux réunis”.

Pour convaincre la jeune femme, dont l’identité n’a pas été révélée, Abou Chaima lui demande d’écouter les “prêches” d’un certain Abou Mohammad Al Adnani, ancien porte-parole, chef militaire et responsable des opérations terroristes extérieures de l’État islamique

“Tu recevras des armes, vas où il y a des rassemblements et commence à tirer sur tout ce qui se trouve devant toi”, détaille le Marocain.

Heureusement, l’Espagnole a avoué qu’elle ne peut pas  perpétrer un tel acte toute seule. Le djihadiste l’a exhorté  à «tuer les infidèles jusqu’à ce qu’on la tue». En ce qui concerne les armes, le Marocain l’a rassuré lui disant qu’elle pourrait facilement s’en procurer en Europe.

Le quotidien catalan “El Periódico de Catalunya” a eu accès à ces échanges. Le journal est arrivé à faire la transcription fidèle de la conversation.

La conversation date  de début juin 2015 et a été interceptée par les enquêteurs de la Division centrale du renseignement extérieur des Mossos d’Esquadra (police catalane).

Selon la transcription, tout avait commencé sur Skype, WhatsApp et Facebook. Le djihadiste marocain demandait à la jeune musulmane de le rejoindre et de se marier avec lui à Raqqa. Mais plus tard, les échanges ont pris une autre tournure comme on le voit  dans la conversation interceptée. En lieu et place d’un mariage, le djihadiste lui demande désormais de commettre un attentat en Catalogne dans  un lieu où il y aura une forte présence de civils.

Ait El Kaid, a finalement été arrêté le 22 juin 2015 en Pologne, alors qu’il revenait de Syrie. Pour les autorités catalanes, l’homme voulait rentrer en Espagne pour commettre une attaque. Il est actuellement détenu dans une prison espagnole, rapporte la même source.

Rappelons que le marocain,  ancien résident d’Alicante, avait  rejoint les rangs de Daech en Syrie en 2014. Il faisait partie du groupe dont sont issus les auteurs des attentats de Paris et de Bruxelles.

Stay Connected

16,431FansLike
22FollowersFollow
0FollowersFollow
404FollowersFollow

Latest News

Biya humiliated by the BAS in Switzerland: The regime’s supporters are preparing the response

After sacking embassies the day after the proclamation of the results of the presidential election of October 7, 2018, the anti-sardinards Brigade, Tuesday, June...

Une ancienne reine de beauté, accuse Yahya Jammeh de l’avoir violée puis ‘sodomisée’

Une ancienne reine de beauté, Fatou « Toufah » Jallow, accuse Yahya Jammeh de l’avoir sodomisée alors qu’il était en fonction. Son témoignage fait partie...
Anglophone region

Cameroun: Human rights watch dénonce des tortures contre des civils

Par Yvette Reine Nzaba Dans un communiqué publié lundi, l'ONG internationale de défense des droits de l'homme accuse les groupes séparatistes de perpétrer des exactions...