Thursday, December 13, 2018

Voici pourquoi Cabral Libii veut chasser Paul Biya

Non, Cabral Libii Li Ngué, n’est pas Emmanuel Macron. L’un veut gouverner le Cameroun, un pays qui n’a pas connu l’alternance politique depuis 1982, l’autre veut diriger la France, un pays où la démocratie conserve encore sa vitalité. Mais, le facteur commun de ces deux présidentiables est la jeunesse.

Deux hommes, deux parcours différents. Macron ne s’en est pas pris aux réseaux sociaux pour annoncer sa candidature. Il a eu l’insigne honneur d’être le secrétaire général adjoint de l’Élysée avant d’être nommé ministre de l’économie. Il démissionnera du gouvernement deux ans plus tard pour lancer son mouvement politique En marche !

De son côté, Cabral Libii, enseignant en droit à l’Université de Yaoundé II, n’a jamais goûté à la fonction ministérielle. Contrairement à ceux qu’on lit partout, à ceux qui pensent que l’accession fulgurante du candidat d’En marche ! au premier tour de l’élection présidentielle française, a été le moteur principal de la future candidature de Cabral Libii, un observateur de la scène politique camerounaise fait remarquer que l’analyste politique avait bien avant Macron critiqué ouvertement le parti au pouvoir dans son pays.

En 2015, au journal « Le Monde », Cabral Libii dézinguait déjà contre le régime trentenaire de Paul Biya et les membres de son gouvernement qu’il avait qualifié à l’époque de « groupe de vieillards» dans une déclaration où il faisait savoir qu’au Cameroun, « on assiste aux dérives d’un groupe de vieillards ayant pris le pays en otage ».

Il s’est offusqué contre le Code électoral qui n’empêche pas au président Paul Biya de briguer un septième mandat. Une situation qui l’incline à penser que « la vérité, c’est qu’on en est à attendre que le système se désagrège tout seul. »

Le jeune Cabral Libii Li Ngué ambitionne de remettre le Cameroun en selle. La pauvreté au Cameroun s’accroît de façon exponentielle. Il estime que « c’est la conséquence de l’usure et d’une présidence qui n’a jamais eu de cap ». Et c’est à cela que Cabral Libii veut mettre fin. Il se dit serein et affirme sans rire que « le système (mis en place par Paul BIYA, NDLR) est en train de s’effondrer. »

 

cameroonweb

video’s

Stay Connected

16,139FansLike
19FollowersFollow
0FollowersFollow
358FollowersFollow

Latest News

Bangangté: Niat Njifenji fait un malaise en plein culte religieux

C'était lors du culte dimanche dernier auquel il est venu prendre part à la paroisse EEC de Famgo à Bangangte dans la Région de...

Tribunal de Yaoundé: un mandat lancé contre Flore de Lille

Plus connus sous les pseudonymes Kamoua la Panthère, Flore de Lille, Anongo Serge, ils sont accusés « d’outrage à la pudeur, diffamation et injures...

CAN 2019 : Le Maroc annonce qu’il n’organisera pas la compétition

On se souvient encore du sourire des membres de la délégation du Maroc après la déclaration par Ahmad Ahmad du retrait de l’organisation de...

Sérail: Jean Nkuete cité dans un plan de destabilisation du régime Biya

Le soutien présumé de Jean Nkuete à l’opposition au scrutin présidentiel du 07 octobre passé déchaine les passions dans les rangs du parti au...

Escroquerie-Mensonge: la styliste de Coco Argentée déballe les secrets de l’artiste ! (1)

Dans une longue lettre publiée sur les réseaux sociaux, madame Njamen, styliste et amie intime de Coco Argentée exprime sa colère suite aux factures...